Forum RPG basé sur Dinnie & Brik


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Once and for all || ft. Damon

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Once and for all || ft. Damon le Mer 19 Avr - 0:33

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau.

Des jours, des semaines, des mois... Depuis combien de temps avait-elle quitté Mystic Falls ? Winnie Shell avait été beaucoup de femmes. Le temps, la famille, les hommes, les amours, les déceptions avaient souvent créé une nouvelle facette de sa personnalité. Généralement elle allait vers l'endurcissement. Aujourd'hui, on pouvait dire qu'elle était plus forte, plus sombre et plus déterminée que jamais. Mais on pouvait aussi dire, peut-être, qu'elle n'avait jamais été aussi loin de ce qu'elle avait été. D'aussi loin qu'elle se souvienne, malgré tous ses changements elle se caractérisait notamment par sa douceur. C'était peut-être même ça qui avait été à l'origine de toutes ses relations. Mais elle avait travaillé intensément sur ce côté d'elle-même. Elle n'avait pas le choix parce qu'elle avait longtemps considéré Marcel comme un membre de la famille et maintenant il se tiendrait face à elle. Et il ne serait pas seul, à ses côtés des sorcières peut-être et la jeune femme devrait se retourner contre les siens. Il y aurait des dommages collatéraux et elle ne pouvait pas faiblir à cause d'un cœur trop délicat.

Et puis il y aurait Damon. Evidemment. Elle avait repoussé cette information pendant un temps, comme si la nier la rendait irréelle ou tolérable. Après tout quand elle était partie de chez lui, elle était une fois de plus convaincue de son amour pour lui. Mais pas seulement. Il était aussi devenu particulièrement clair qu'ils se faisaient plus de mal que de bien. Oui, ils avaient mis les choses au clair. Mais quand on faisait le compte, elle était partie, il lui avait toujours menti et ensuite il l'avait trahi. Et maintenant ils se retrouveraient l'un en face de l'autre, comme des ennemis. Même si ça ne devait durer que quelques minutes, elle ne pouvait pas montrer que le brun était en fait dans son camp. Donc... cela signifiait qu'elle devait être prête à se battre contre lui. Et contre toute attente, elle l'était enfin. Elle devait le voir comme un ennemi.
Pas par haine. Pas par ressentiment ou esprit de vengeance. Juste parce qu'il serait à côté de Marcel et elle en face. Elle pouvait enfin séparer leur vie de couple de cette situation. Le temps la laissait meurtrie, mais peut-être moins en colère. Sans doute aussi parce qu'il lui avait laissé l'occasion de lui hurler dessus. D'évacuer sa colère et pour cela elle lui avait été reconnaissante. Après cela elle avait pu diviser ses sentiments. Mettre d'un côté la peine, l'amour et la colère. Ne pas les laisser se mélanger et la bouffer. Elle avait été capable de les intérioriser.

Sur la pointe des pieds elle traversait en courant le territoire de Marcel. Elle était naturellement invisible, en revanche elle savait qu'on pouvait entendre ses pas. D'un autre côté, un assemblement de sorciers et vampires étaient menés à ce moment-même par Lettisha au milieu du cimetière comme dans le manoir des Mikaelson et au Rousseau. L'idée était de les intercepter dans plusieurs endroits pour qu'elle ait le champ libre et aussi pour qu'on ne s'aperçoit pas tout de suite de son absence au combat. Marcel viendrait pour elle. Si tenté qu'il ne l'attende même pas déjà ici..

Winnie avait réussi à réunir le sang de toutes les meutes de loups. Ce qui signifiait qu'elle pouvait maintenant ramener Kol & Elijah. (Voire Henrik je serai peut-être intéressée à l'idée de dire qu'il a subi ce désagrément aussi.) Mais pour cela, il fallait encore qu'elle ramène Niklaus et elle savait que Marcel ne l'aurait jamais laissé loin de lui, il était forcément chez lui.
Elle continua de courir sans savoir sur qui exactement elle pouvait tomber. Sa main serrée autour d'un collier que Nik lui avait offert bien des années plus tôt indiquait vers où aller.
Chaque fois qu'elle entrait dans une pièce, elle tentait de la marquer d'un sort supposé repousser tout intrus, mais elle n'avait pas de temps à perdre, elle ne pouvait pas en laisser partout...
© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

2 Re: Once and for all || ft. Damon le Ven 21 Avr - 19:48

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Des jours, des semaines, des mois. Un temps. Il avait quitté son frère, le manoir, Mystic Falls pour se lancer dans cette folie, que l'on pourrait qualifier de suicide. Il n'avait donné aucunes explications à Stefan, par conséquent le cadet Salvatore ne pouvait pas se faire de soucis pour lui, ou pas autant qu'il aurait du si il avait su la situation. Damon était a la Nouvelle-Orléans. Le quartier supposé des Mikaelson. Satané famille d'Originels. Pourquoi faisait-il tous cela? Ah oui, pour elle.

Bien entendu Marcellus c'était méfiait la première fois qu'il avait vu Damon débarquer. Il pensait que justement c'était un coup de la Blonde. Mais le vampire avait su être convainquant en exprimant la haine qu'il avait contre elle. Bien sur dans tous les propos qu'il tenait il n'en pensait pas un mots, mais finalement ça lui permettait de délivrer sa colère. Celle qui la rongeait. La colère qu'il avait contre lui. Il ne la haïssait pas. Après plusieurs semaine, Marcel lui faisait un peu plus confiance. Damon n'était pas dupe quant au faits qu'il aller être utilisé contre la blonde. Le Gerard aller se servir de lui comme d'une arme. Heureusement Winnie était au courant et avait donc l'avantage. C'est ce qui poussait le brun à continuer.

Le Salvatore était devenu le "toutou" de Marcel. Exécutant tout ce qu'il lui demander pour prouver son dévouement totale. Finalement ce mec le dégouttait beaucoup plus que Klaus Mikaelson. Qui aurait pu le croire? Mais si il tenter quoi que ce soit contre lui, il perdrait a coup sur et Winnie serait seule. Il devait garder son calme. Il avait une chambre pour lui, certainement celle qu’occupait l'hybride. Ce qui rendait cela glauque. La blonde avait une chambre a elle ici aussi. Un soir il faisait le tour, il la trouva. Il y pénétra pour essayer de comprendre qu'elle attachement elle pouvait avoir a cet endroit. Il devait rester discret si il ne voulait pas que quiconque se doute de quelques chose. Pas de place pour la nostalgie.

Ce soir là, elle lui avait envoyé un message. Il n'arrivait pas a dormir, il avait fais une partie de Poker avec d'autres vampires qu'il lui était plus familier depuis qu'il habitait ici. Qui aurait pu le croire. Il était même presque traiter comme un roi par Marcel. Il avait le droit aux meilleur bourbon de la ville et aussi a de charmantes demoiselles. Marcel le testait par rapport à cela, comme pour savoir si les sentiments pour Winnie étaient bel et bien envolés comme il l'affirmait. Mais quoi qu'il en soit le brun était incapable de faire quoi que ce soit avec elles. Il faisait mine de les charmés durant les soirées, sachant qu'il était observé. Mais une fois dans sa chambre il était plus seul que jamais face à lui même, face à sa conscience. Cette nuit la son portable avait apporté un message de la blonde. Elle voulait savoir si il aller bien. Ironique. Comment le pouvait-il? Et en même temps était-il en train de prendre gout à cette nouvelle vie, ou tout lui était servit. Il en oublier quelques fois le sens de ce combat qui se préparer. Marcel lui avait un jour finalement parler des Mikaelson. De leur sort, et il avait compris. Si Winnie avait été dans cette situation il aurait tout fait pour la sauver. Il devait rester prudent.

Damon n'avait aucune idée de quand se déroulerai la rencontre. Peut-être qu'un matin, il se réveillerai et elle serait la. Plus violente que jamais. Plus déterminé. Et a ce moment il devra vraiment choisir son camp. Jouer fin, pour la sauver si ça venait à dérailler. En finir avec tout ça. Elle ne serait pas seule et il se préparer a l’éventualité que l'un de ses alliées ne tente de le tuer. Il était considéré comme l'ennemie lui aussi. Et l'était encore a ce jour. Après il serait juste un traite. Un homme a abattre. Il n'était qu'un vampire. De seulement 178 ans. Son anniversaire, il l'avait fêter seul cette année. Dans l'un des bars du vieux carré. Si réellement sa vie s'arrêter qui en serait affecté? était-il aimé? Quand étais-ce la dernière fois qu'une femme l'avait serrer dans ses bras sans arrière pensés? Sans profits? Avec une réel attirance? Un réel amour? Une éternité. Damon Salvatore ne manquerai à personne. Pas même à Bonnie. Tout le monde continué sa vie sans lui. Et c'était sans doute mieux ainsi. Le Salvatore n'était pas inquiet. Il venait de répondre a un ultime message de son frère.  Il savait que Marcel était prêt depuis longtemps. Totalement prêt a voir débarquer la jolie Shell mais quant à lui, il ne l'étais pas du tout. Marcel avait eu vent d'un mouvement au cimetière et ainsi avait appeler ses hommes a surveiller de prêt l'endroit ou Nik était. Son sang bouillait dans ses veines, il souffla. "On y est." Il savait que c'était elle. Le combat aller commencer et les morts aller s'accumuler. Il avait besoin de Damon pour dans un premier temps la dissuader. Klaus ou Damon, tel état le dilemme auquel il comptait la confronter. "DAMON." cria t-il d'en bas en voyant les vampires avançaient vers lui. Il eu un sourire narquois. Il pouvait tous les tuer. Damon leva les yeux au ciel en l'entendant, qu'avait-il encore? Il enfila un tee-shirt et sortit de sa chambre. Il s'approcha de la rambarde et vit la scène. Il fronça les sourcils. Il ne faisait pas le lien avec elle. Encore un conflits? il en était habituer a présent. Marcel lui confiait parfois la tâche de tuer les vampires qui s'opposaient a son autorité. Il commença a descendre les escaliers, prêt a faire son job. Alors que l'un d'entre eux aller se jeter sur la cible Damon l'intercepta et lui arracha la tête. Un gang ? Il paraissait nombreux.
To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

3 Re: Once and for all || ft. Damon le Ven 28 Avr - 23:53

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau.

Elle ne savait pas. Elle n'avait pas compris pourquoi il avait préféré s'impliquer dans cette dangereuse situation plutôt que d'avoir une chance d'avoir une vie paisible sans histoires de sorcières, d'originels ou de vampire mangeur de vampires. Ça n'avait pas de sens. Mais il l'aimait et elle avait fini par le comprendre. Un peu trop tard malheureusement. Et maintenant elle avait eu le temps de réaliser que c'était aujourd'hui qu'elle allait le revoir. Et ce serait... sûrement... la dernière fois. Heureusement elle n'aurait certainement pas à vivre avec ça trop longtemps. Elle n'aurait pas le temps de s’apitoyer sur son sort. Plus le temps de le pleurer, enfin.

C'était comme si elle avait laissé sa respiration entre ses draps à Mystic Falls. Comme une intoxication, une maladie. Ça lui bouffait le foie, ça lui rongeait chaque parcelle de peau. Voilà ce qui se passait chaque fois qu'elle l'imaginait près de Marcel. Elle connaissait trop bien l'ancien esclave pour savoir que c'était un homme auquel on pouvait s'attacher. De plus sa haine pour les Mikaelson lui faisait plus de points en commun avec Damon que celui-ci n'en aurait peut-être jamais avec les originels. Et si elle le perdait à la cause inverse ? S'il remettait tout en doute ? Il n'avait pas de raisons de vouloir le retour des originels. Sa lignée avec Nik avait été séparée. Sa relation avec Winnie était déjà détruite... Marcel était quelqu'un de convaincant et qui avait un bon fond, même s'il était devenu un tyran presque pire que Klaus.

Elle avait du se préparer à cette éventualité. Le soir précis où elle lui avait envoyé son message. Elle était étendue dans son lit en France. Sa présence lui manquait. Chaque geste qu'elle faisait lui rappelait son absence. Chaque fois qu'elle regardait sa main gauche. Elle le revoyait lui jeter la boîte avec la bague de fiançailles. Son doigt était nu. Entre ses doigts ne se glissaient plus ceux du brun. Son lit était froid. Et son coeur était fendu. Elle avait juste eu besoin d'un signe de lui. Un mot. Elle voulait sa voix mais elle devrait se suffire d'un message. D'ailleurs il ne lui en donna pas plus. Elle était juste morte d'inquiétude ce soir là. Et elle ne supportait plus de n'avoir aucune nouvelle. Il lui avait répondu... Elle aurait pu se sentir soulagée, mais ça n'avait pas suffi à la rassurer. Ca n'avait pas comblé le vide. Le manque de lui. Ca ne faisait que l'inquiéter. Il était si froid. Avait-elle transformé tout son amour en haine, comme il l'avait fait ?

Mais elle avait fini par se reconcentrer et aujourd'hui elle était sûrement plus puissante que jamais. Le secret était de s'éloigner de toute humanité ou plus précisément de tout ce qu'elle aimait. Et elle avait fini par y arriver. A grand regret en fait. Elle haïssait la personne qu'elle était devenue. La vérité c'était que si c'était à refaire... Elle n'était pas sûre qu'elle serait partie pour eux. Sa famille... Elle n'était plus personne. Encore moins une Mikaelson quoi qu'en pensent aujourd'hui tous ceux qu'elle pouvait croiser. Elle n'était ni une Parker, ni une Mikaelson, ni une femme, ni une sorcière. Elle était à peine humaine. Dirigée par une soif de vengeance. Le pouvoir avait rongé ses veines, ses yeux. L'élément déclencheur avait été son retour d'Angleterre. Une fois pour toutes elle avait lâché prise, totalement. Comme si elle avait utilisé sa dernière part d'humanité là-bas.

Tandis que ses pas la menait irrémédiablement à l'hybride elle savait que la vie de sorcières et vampires reposaient sur ses épaules. Ils servaient de diversion pour qu'elle atteigne le blond et si elle n'y arrivait pas. Leurs vies seraient sacrifiées pour rien. Elle venait seule et elle savait que Marcel l'attendrait de pieds fermes. Du moins elle avait pu l'imaginer.
Mais invisible et seule finalement c'était sûrement plus sûr.
Lettisha l'avait mis en garde contre le fait de venir avec des alliés. Une fois lancée dans ce type de magie, elle serait un animal sauvage. Une bête sans contrôle. Elle risquerait de tuer n'importe qui se trouvait à proximité. Letti pourrait peut-être la raisonner plus tard et si tel n'était pas le cas. L'ordre était simple. L'abattre.

"Nik ?" Elle frappa contre un mur, persuadée d'y ressentir sa présence. La colère fit éclater les pierres et son souffle se coupa. Il était là. Elle analysa la situation. Personne. Dans quel piège était-elle tombée ? Il avait les yeux ouverts mais ne la voyait ni ne l'entendant. Le poignard devait être enfoncé dans sa poitrine, il souffrait. Ca la ramena des années en arrière. C'était presque dans cette situation que tout avait dérapé entre eux. "Je suis là." Lui souffla-t-elle, en entendant des pas entrer la cave... A partir de maintenant tout allait changer. Sa main se tendit et elle traîna les inconnus jusqu'à elle avant de les jeter contre les parois de l'endroit. Il n'y aurait aucun obstacle laissé au hasard...

Magie:

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

4 Re: Once and for all || ft. Damon le Sam 29 Avr - 20:15

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Les sous-fifres de Marcel accoururent de partout parce que bien sur Damon ne pouvait pas tous les arrêter. Ils étaient trop nombreux et certains plus âgés que lui. Le Salvatore saisissait alors le lance flamme disposé non loin exprès, il la braqua sur la foule et projeta les flammes, la haine transparaissait dans le reflets de ses yeux. Les corps s'embrasant et le cris. Le chaos. Mais dès lors que Marcel vit le massacre il eu l'intime conviction qu'il fallait agir beaucoup plus vite et plus fort. Il devait jouer sa carte. Celle qui devrait dérouter la jeune femme. Il avait compris ou elle irait en premier, c'était si simple. Son cher Niklaus. Il attendit que le calme revint avec les cadavres au sol, avant une nouvelle vague d'invasion il indiqua a Damon de le suivre. Ce dernier ne comprenait toujours pas, une guerre? ça lui ressemblait. Mais il n'y avait pas que des Vampires et c'était dangereux. Alors qu'ils étaient tout deux en train de descendre vers la cave, il fit enfin le rapprochement. Qui dit cave dit Klaus. Qui dit Klaus, dit Winnie. Oh non. Non. Il suivit Marcel qui vit quelques corps se faire projeter, ils devinèrent qu'elle était vraiment dangereuse.


M"Michelle ! " Cria Marcel. "J'ai quelques chose à te montrer!" Ils arpentés les couloirs, de toute façon Marcel ne pouvait pas mourir. Les deux hommes échangèrent un regard et le plus puissant des deux entra face a la blonde. Damon resta a l'écart. Marcel était tellement persuadé que cela la perturberai et pourtant elle était au courant de sa présence et de son implication. Marcel leva les mains en l'aire comme un otage. "Ne soit pas si impolie. Tu pourrais dire bonjour. Tout cela est bien inutile tu le sais bien. Mais au cas ou tu en doute.. " Il fit un signe de main vers le troue créer plus tôt dans le mur.

La silhouette de Damon apparu dans la pénombre du couloir et il franchissait alors le mur pour que la lumière éclaire enfin son visage. Son expression se figea en la voyant. ça faisait si longtemps. Elle semblait tellement différente, elle l'était. Il avança doucement vers elle. Marcel souriait. Damon avait bien vu claire dans le jeu de Marcel depuis le début il s'en servait contre elle. "Tu vois, ce serait dommage de faire du mal a ton ancien amour? T'est pas contente de le revoir? " Ajouta le Gérard. Damon était silencieux. Elle était incontrôlable. Il était foutu. C'est à peine si dans cette état elle distinguerai la réalité et elle le reconnaîtrais sans doute pas.Elle ne verrait que l'ennemie.

Bientôt ils seraient rejoint par les alliés et les ennemis qui sans doute étaient en train de s'arracher âme et vies plus haut. Ce ne serait pas sans conséquence il y aurait de la perte des deux côtés. Une vrai boucherie. Il fallait agir vite selon Marcel. "Je te propose un marché Parker, Klaus ou Damon? Lequel des deux est tu vraiment venu sauvé? " Sa voix trancha le silence de la pièce. Dehors c'était l'apocalypse. Damon serra les poings, ce n'était pas censé se faire ainsi. Pas ça. "Je ne souhaite pas être sauver. Je ne suis pas en danger ici. Pas vrai? tu ma accueillit comme un frère. Je reste." déclara alors le brun sortant de son silence. Marcel se retourna vers le Salvatore, fronçant les sourcils mécontent qu'il n'aille dans son sens.


To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

5 Re: Once and for all || ft. Damon le Lun 8 Mai - 23:53

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Il a cru qu'il pourrait prendre ma famille, mon âme et mon coeur sans conséquences. Que je pourrais oublier et lui donner une chance de m'expliquer. Autrefois il aurait pu. Mais c'est lui-même qui a tué la femme capable de l'écouter. On récolte ce que l'on sème. Δ Marcel.

Heureusement qu'elle n'avait pas été seule ces derniers mois. Elle n'aurait progressé en rien. Et surtout... surtout pas dans la maîtrise de ses sentiments. Elle le réalisait maintenant qu'elle était face à lui. Si près du but et si loin à la fois. Il n'était pas là. Il ne la voyait pas et il était retranché dans une agonie perverse. Comment pouvait-on consciemment infliger une torture si violente à un homme qu'on avait considéré de sa propre famille. Marcel avait perdu son humanité dans ses choix... Une partie de lui avait dû se brûler quand il avait inséré ce poignard dans la poitrine de l'hybride. Au début la colère avait aveuglé Winnie. Mais un jour elle avait commencé à ressentir de la pitié pour Marcel. La compassion dont cette femme était capable avait resurgi et il avait aussi fallu qu'elle se batte contre ce sentiment. Sans Lettisha elle se serait laissée entièrement consumer par la culpabilité. Elle allait se retourner contre Marcel, pour qui elle avait eu de l'affection. Et alors il aurait réellement perdu tout le monde. Hayley forcément incluse.

Donc face à Klaus elle pouvait se contrôler. Elle pouvait ne pas succomber face à toute la souffrance dans lequel elle se trouvait. Elle pouvait utiliser sa colère pour alimenter sa magie. C'est ce qui lui permit de se débarrasser si facilement des petits agneaux de Marcel, comme s'il s'agissait de deux insectes. C'est aussi la voix de Lettisha dans sa tête qui réussit à couvrir celle de Marcel quand il l'appela par son prénom. Son vraie prénom... Comment osait-il... Comme s'ils étaient toujours une famille. Il la narguait.

C'est vrai qu'il y avait peu de chances qu'elle puisse lui faire réellement du mal. En tous cas rien d'irréversible mais il devait être assez malin pour se méfier quand même. Elle était inarrêtable. Et apparemment il le savait...

Alors qu'elle restait silencieuse face à lui, avec une posture qui montrait clairement qu'elle était prête à tout et qu'elle n'avait pas peur de ce que ça signifiait pour elle ou pour sa vie, il dirigea son regard vers le trou dans le mur. Elle laissa son regard parcourir le corps du brun et remonter jusqu'à ses yeux. Il était là. Comme prévu. Elle s'y était préparée pendant des semaines mais apparemment ce n'était pas suffisant. Néanmoins au bout de quelques secondes, elle sourit.

"Alors c'est lui, la carte joker dans ta manche ? " Elle se mordit la lèvre dans une moue moqueuse. "Et il ne t'a pas traversé l'esprit que j'avais déjà fait mon choix il y a des mois ?" Elle pencha la tête et croisa les bras. "Je suis si effrayante que tu n'oses venir seul ? Ça me flatte, Marcellus."

Elle ne pouvait pas laisser cette question résonner en elle. Ce n'était pas un choix. Elle n'avait jamais choisi l'un à l'autre. Jamais. Et il y a quelques semaines, si on lui avait demandé de choisir... Elle serait simplement partie avec Damon. Elle avait déjà perdu Klaus après tout... Mais maintenant c'était différent. Elle avait aussi perdu Damon. Et... si elle ne récupérait pas Klaus, leur souffrance, leur séparation... tout ça n'avait aucun sens. Il lui avait demandé de faire ce qu'elle avait à faire. Alors elle n'allait pas reculer, pas maintenant.

Maintenant, les jeux étaient faits, ils allaient danser et elle abattrait le ciel sur sa tête. "Phesmatos..." Et l'on connait la suite. Elle disparut et se déplaça de quelques mètres sur le côté. Sa main se leva, envoyant Damon au loin. Il ne pouvait pas être sur son chemin et encore moins sur celui de Marcel. Ceci dit, il était bien plus puissant que cela, une simple poussée ne l'écarterait pas. Elle déclencha chez Marcel un anévrisme qui le tiendrait à distance. Elle ne pouvait malheureusement pas briser le sort qui entourait Klaus et maintenir Marcel & Damon loin de ce dernier. Alors elle revint vers Klaus et souffla. "Incendia." Ils finiraient par l'atteindre quand ils auraient passés les flammes. Mais peut-être pourrait-elle espéré que des alliés soient arrivés entre temps ou qu'elle puisse utiliser ce temps pour briser le sort. Elle replongea ses mains sur le mur et se concentra, ses yeux laissant la magie les imprégner. La ronger. Toujours.

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

6 Re: Once and for all || ft. Damon le Dim 14 Mai - 18:52

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Marcel avait en effet mal prévu les choses. Il avait abattu sa carte bien trop tôt et certainement pas de la bonne façon. Mais comme dans toute partie d’échec ou de poker il faut une partie de bluffe. Pour désarmer l'adversaire, lui faire croire que la partie est perdu et enfin le laisser venir et être trop ambitieux. Damon avait pu constater la vitesse a laquelle Marcel c'était servit de lui à l'instant. Lui qui avait presque cru être vraiment devenu un membre de la famille. Avait-il eu la confiance du Gérard ou avait-il bluffer justement. Tel est pris celui qui croyait prendre dirait-on. Rien ne s'arrêter pourtant ici. Bien au contraire. Damon était silencieux et immobile. Il s'attendait a la voir débarquer un jour mais n'avait jamais su ce que cela aller lui provoquer à lui. Cela faisait six mois qu'ils ne s'étaient pas vu.


Pourtant elle n'avait pas changé, physiquement toujours la même. Mais il découvrit bien vite que mentalement ce n'était plus celle qu'il avait connu ou alors son jeux de comédienne était excellent. Les mots de la jeune femme le transperça tel des lames. Il serra la mâchoire, il saignait intérieurement. Finalement c'était une question de choix. Et il n'avait pas était l'élu. Il était tellement déçu d'entendre ça venant d'elle. Une tel cruauté en son égard. Il était pourtant la, devant elle et pour elle. Il était juste un petit Soldat.  

Il la fixa quelques secondes ou plus. Sans un mots, elle avait gagner il ne rétorquerai rien. Après tout ce n'était pas a lui de répondre. Il détourna le regard, inutile de lire autant de mépris. Marcel haussa les épaules. "J'essayer de te raisonner. De te faire comprendre que tu pouvais le sauver lui, cette fois. Mais puisque ton choix est fait, je peux le tuer." Les mots n'interpella même pas le Salvatore. Elle venait elle même de le blessé avec ces mots et son aveux. Elle l'avait affaiblie alors qu'il était son allié. Lequel de Marcel et Winnie venait vraiment de le trahir? Les deux probablement. Il servait de monnaie d’échange pour l'un et de marionnette pour l'autre.  

Mais Marcel n'eut le temps de rien puisque de Damon ce vit projeter au loin traversant le mur qu'il avait franchit, les débris de pierres lui tombant un peu dessus. Le Gérard n'aurait pas hésiter a le tuer. Ce qui es certain c'est qui le tenterai encore pour voir si elle est vraiment prête a le laisser mourir. Il était juste le pion sur un echiquier trop dangereux. Bien entendu les alliés et ennemie arrivèrent vers eux. Damon eu le temps de se relever qu'il pris un coup en pleins dans le visage. Un bout de bois certainement qu'il ne vit pas arriver.Il saignait du nez, il le sentait. Il transforma son visage et sortit ses crocs pour les tuer mais d'autre vampire vinrent le prendre de derrière et lui tint les bras alors qu'un troisième était prêt a entrer dans sa cage thoracique pour lui arracher le cœur. Combien en avaient-ils? Il se défendit comme il pouvait, mais sans grande conviction. Il n'avait pas vraiment envie de gagner après tout il était avec elle et pas contre elle. Marcel n'était toujours pas conscient de l'infidélité de Damon. Le vampire entra sa main dans l'abdomen de Damon, ce qu'évidemment lui fit lâcher un cris. Ce dernier se tourna vers Winnie et cria " Stop ça tout de suite ou je lui arrache le cœur, comme ça ton choix sera définitif." A cet instant Damon compris qu'il n'était pas entre les mains de l'ennemie, mais bel et bien entre les mains de ceux qui l'avait accueillit dans leur camp. Censé le défendre plutôt que de le tuer. Les hommes de Marcel. Damon en avait déjà assez et savait qu'elle ne renoncerai pas a ce combat, qu'elle irait jusqu'au bout. C'est lui même qui lui avait même demander. Elle devait le faire sinon tout ce qu'ils avaient enduré en souffrance et leur séparation n'aurait servit à rien. Pire encore si elle renoncer maintenant il s'emparerait d'elle et la tuerai. De toute évidence, ils seraient toujours la faiblesse de l'un et de l'autre.
Elle avait fait son choix et il n'était qu'un dommage collatéral. Il tourna son regard vers la blonde. Il ne lui en voulait pas. Il la pardonner et avec le peu de force qu'il eu il tenta comme il pu de reculer pour que son cœur sorte de sa cage thoracique. C'était un suicide.Il suffoqué. N'abandonne pas pensait-il tout bas comme une prière. "N'abandonne jamais." souffla t-il pas certain qu'elle puisse l'entendre.


To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

7 Re: Once and for all || ft. Damon le Mar 16 Mai - 19:33

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau.

C'est elle qui était dans le tort. Ou pire dans le déni. Elle comprenait maintenant que Marcel n'avait jamais eu l'intention de se battre. Elle avait cru que Damon serait son Joker, la dernière carte qu'il abattrait. Mais il était la première. Avec le brun à ses côtés, Marcel savait déjà qu'il avait gagné la partie. Il avait vu Winnie avec Klaus et c'est pour ça qu'il savait que la blonde n'avait jamais à ce point donné son cœur à un homme auparavant. Sans doute aussi parce que Nik avait dû s'en plaindre assez souvent auprès de lui. Et puis Marcel et Winnie n'étaient pas des étrangers l'un pour l'autre. Ils avaient été accueillis au sein de la même famille, à des siècles de différence certes. A ses premiers mots elle ne réagit pas. Evidemment qu'il allait faire cette menace. C'était la suite logique...

Mais elle devait rester concentrée sur son but. Elle avait commencé à affaiblir l'incantation qui entourait le corps de Niklaus et il fallait qu'elle le termine. Elle en avait si longtemps parlé avec Lettisha, avec ses alliés... Et même avec Damon. Pourquoi était-il resté auprès de Marcel ? Comment avait-il pu être aussi naïf ? Il aurait pu partir en Asie et devenir quelqu'un d'autre, le temps qu'elle mette au point son plan d'attaque... En le sachant en sécurité elle aurait été plus efficace.

A cet instant autour d'eux, une à une apparurent des sorcières qui levaient le sort d'invisibilité les enveloppant. Lettisha posa sa main sur l'épaule de Winnie qui se retourna avec un telle violence que cela repoussa la vieille dame de quelques mètres avant qu'elle réalise de qui il s'agissait. Son regard noir parlait de lui-même. Elle emporterait tout et tout le monde dans la tombe. Mais Lettisha l'avait entraîné pour ça. Elle connaissait ses failles et ses points d'encrage avec la réalité, vers sa réelle personnalité. Du doigt elle désigna Marcel, car c'était lui le réel ennemi. La blonde laissa le destin de l'originel aux mains de sa mentor. Il n'y avait certainement pas de marque de confiance plus grande.

Elle se plaça face à Marcel. Elle ne pouvait peut-être pas le tuer mais elle pouvait lui mener la vie dure. Devant elle se soulevait le sol comme lors d'un tremblement de terre jusqu'à son ennemi. Il voulait ce duel, il l'avait. Elle leva les mains, s'apprêtant à dire des mots. En serrant les mains, elle pouvait briser des os. Tout autour d'eux, les combats faisaient rage, vampires, loups, sorciers, tout était mélangé. Sur le coup elle ne prêta pas attention à la scène, ni aux menaces. Plus rien ne la concernait à part Marcel. Comment en étaient-ils arrivés là ? C'était triste. Mais bien trop tard pour se poser la question. "MICHELLE !" Le hurlement de son nom ne la ramena pas à elle, tandis qu'elle avançait dans la foule. Si Silas avait pu être emprisonné pendant des siècles. Elle savait qu'elle avait les moyens d'emporter Marcel. Il avait peut-être des millénaires devant lui. Mais ses trentes prochaines années, elle en ferait un enfer. "WINNIE !!" Cette fois elle se retourna. Lettisha avait stoppé son sort. Quelque chose avait emporté sa concentration, elle ne pouvait plus agir. La blonde suivit son regard et posa les yeux sur Damon. Elle voyait la scène mais elle semblait simple spectatrice. Puis des flashs lui inondèrent le cerveau et elle hurla. C'était ça... la spécialité de Lettisha.

Elle voyait leurs mains unies. Elle ressentit son amour pour lui. Elle entendait ses mots. Tout lui revenait en accéléré. Chaque fois qu'elle l'avait perdu. Le déchirement. Chaque fois qu'elle l'avait retrouvé, comme si elle renaissait encore. Ça lui arracha un nouveau cri. Comme si sa propre alliée la torturait. "Damon..." Souffla-t-elle, mais c'était comme si elle ne le vivait plus aujourd'hui. Une blessure ravivée mais passée jusqu'à ce que... ces yeux fermés sous la douleur quand elle entendit ce mot.
"Toujours." Bien sûr, Lettisha était celle qui l'avait prononcé. Mais c'est la voix de Damon qui avait résonné dans sa tête. Comme autrefois. Alors elle rouvrit les yeux et regarda ses lèvres bouger. Non elle n'entendit pas ses mots mais elle les comprit pourtant. "Ce coeur est à moi." Chuchota-t-elle. Tous les vampires pouvaient l'entendre, mais il suffisait juste que l'un d'eux le sachent. Un seul être. Elle serra la main et souffla des mots pour l'immobiliser dans ses mouvements désespérés. Le corps de Damon se figea. Elle ne le laisserait jamais mourir pour elle. Elle ne pouvait cependant pas faire n'importe quoi, pas les jeter alors qu'ils le tenaient.

"Tu t'en es pris à la mauvaise personne." C'était sorti si froidement, si durement. "Sortez." Ce dernier mot était à l'intention de ses alliés. Ils ne se firent pas prier. Tous ceux et celles qui ne se trouvaient pas au milieu d'une attaque prirent la poudre d'escampette. Il fallait se méfier d'elle comme de la peste. La blonde se tourna vers Lettisha qui n'avait bien sûr pas bougé, l'incitant du regard à fuir. Mais la vieille secoua la tête et Winnie n'insista pas. "Si je tombe, vous tomberez tous avec moi." Elle ne parlait pas de Marcel mais de ses hommes. Puis elle pointa du doigt Marcel avec un sourire sarcastique. "Après toutes ces années, si ce n'est pas ironique de constater que... c'est toi qui a fait de moi une Mikaelson."

Elle observa autour d'elle la situation. Il n'avait qu'un mot à dire pour que Damon meurt et il ne l'avait pas fait. Elle en déduisait donc qu'il allait marchander. Ça revenait à ses premières paroles. Damon ou Klaus. Klaus ou Damon. "Tu étais sa famille. Ma famille. Et maintenant tu décides de qui vit et qui meurt. En quoi es-tu meilleur que lui ?" Elle serra le poing et en marmonnant du latin. Des doigts des vampires s'échappèrent leurs bagues de jour suite à quoi elle hurla quelques mots et alors le plafond s'effondra sur eux, libérant la lumière du soleil. Des cris s'élevèrent. C'était effrayant à quel point l'idée lui était venue vite et comme la réalisation avait été simple. Beaucoup partirent se cacher dans des coins sombres, d'autres lui foncèrent dessus.

Mais Marcel les arrêta par ses mots. "Tu me forces la main.  Je n'ai aucune raison de tuer Damon. C'est mon invité, Winnie." Elle hocha la tête. "Mais tu es prêt à en arriver là, n'est-ce pas ?" Elle haussa les épaules. "Désolée...  j'ai un coup d'avance sur toi. Elle sortit un poignard de la poche arrière de son jean et trancha le creux de sa main, laissant se déverser son sang sur le sol. Alors seulement ils purent réaliser le pentacle qu'elle avait fait avant son arrivée. "S'il meurt. Je meurs. Et si je meurs... tu meurs." Elle prit le couteau sans grande hésitation et se le planta dans la cuisse. Ca lui arracha un cri de souffrance. Mais ce ne fut pas la seule à hurler. Marcel grogna à son tour.

"Tu ne peux pas me tuer, je ne peux pas te tuer dans ce cas, quel est ton but, Winnie ?" Les yeux de la blonde glissèrent sur Damon. "Il n'a rien à voir là-dedans. Laisse-le partir où je te jure que ce poignard va dans mon coeur."  Ils se regardèrent pendant un long moment. "Je vais délivrer Klaus et tu le sais. Tu l'as toujours su. Et si ce n'est pas moi qui le fait. Ce sera Hayley. Et si ce n'est pas Hayley, un jour ce sera Hope. Et tu lui auras tout pris à cet enfant. Ce n'est pas toi Marcel. Si c'était toi, tu l'aurais déjà tué." Elle savait aussi qu'Hayley était la corde sensible de Marcel. Il l'avait protégé quand elle était enfant comme Klaus l'avait protégé, elle. Peut-être qu'après tout la solution était de le ramener à la maison, elle ne pensait pas qu'il souhaitait sa mort alors...

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

8 Re: Once and for all || ft. Damon le Lun 22 Mai - 22:05

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Il avait réfléchit à ce geste, longuement. Si jamais il était face a une tel situation. Il laisserai sa vie pour elle. Il ne pouvait faire autrement. C'était impensable de la voir mourir sous ses yeux, il en mourrait aussi de toute façon. Il se rebellerai et se ferais tuer des mains de n'importe qui. Il deviendrai tellement. C'était la seul fin envisageable. Dans les deux cas il perdait la vie. C'était tellement triste. Il avait voulu mettre des distance avec elle pour justement qu'elle ne soit pas tenté de le sauver. Mais ça n'avait pas suffit. Il le savait au fond de lui, il avait juste espéré qu'elle pense à elle pour une fois. Il l'a voyait, elle était pourtant tellement plus elle même, tellement sombre. était-il la personne capable de la faire basculer de nouveau dans le bien? Elle était la pour eux, et lui pour l'aider. C'était le deal. Rien de moins ni de plus. Pourtant l'un ne laisserai pas mourir l'autre et inversement. Etais-ce encore a cause de leur amour? De leur passé? Ils se tenaient loyaux parce que leur liens avait été fort et l'était encore. Parce qu'elle avait compter dans sa vie et lui dans la sienne. Ils avaient toujours étaient incapable de se dire adieux  et encore moins aujourd'hui visiblement. Pourtant dans se geste Damon semblait prêt. Se plaisant a croire qu'elle aurait une belle vie après cela. Même si il lui souhaiter une douce et belle vie, il savait que les Mikaelson ne la laisserait jamais partir. Elle serait coincé avec eux et pour eux. Elle avait le choix, ce serait a elle de juger et lui serait a jamais ensevelit dans l'enfer qu'il mérite.

Peut importe ce que Marcel était finalement dans ce combat, un ennemie, un allié? Il voulait juste faire pression. Damon sentit une pression l'immobilisé et il savait que c'était elle. Il l'avait entendu murmurer ses quelques mots. Elle était tellement différente, il se voyait en elle. Elle était devenu une copie de lui au féminin. Sarcastique et presque arrogante. Il eu presque l'impression qu'elle était devenu aussi froide que Katherine l'avait été. Le Salvatore l'écouta comme toutes les personnes présentent, avec attention. Mais ce qu'il vit surtout ces ce qu'elle fit ensuite, quand les bagues disparurent des doigts de ceux qui étaient contre elle. Une seule ne put sortir, celle qui était planter au doigt qui était dans la cage thoracique de Damon. Les autres vampires allèrent ce cacher. Le plafond tomber en miette et Damon en reçu une nouvelle fois les débris. Un nuage de fumé s'installèrent et il fut ensevelit de poussière. Il souffrait toujours. Il était immobilisé. Il ne pouvait rien faire pour se dégager. Marcel prit alors la parole et leva la main, signifiant au vampire de se reculer et de partir. Ce dernier retira la main du torse de Damon et partit plus vite que la lumière. Le brun tomba au sol encore étourdie par cette blessure qui doucement se referma bien que son tee-shirt lui était pleins de sang. Il toussa un peu. Marcel ne voulait finalement de mal a personne. Enfin hormis au Mikaelson et Damon ne lui donnerai pas forcément tord.  Mais Marcel il ne voulait pas non plus renoncer. Damon se releva doucement, il était le seul a pouvoir subir le soleil sans en mourir. Il eu un petit sourire en coin, il reprenait un peu l'avantage. Il ce concentra sur Winnie quand il la vit prendre le couteau. Oh non. Pas ça. Il était prêt a s’élancer vers elle si elle faisait ceux a quoi il avait songé en une fraction de secondes. Il serra la mâchoire en l'entendant hurler. Mais qu'es ce qu'elle foutait ! Elle ne cicatriserai pas et elle pouvait toucher une artère importante. Il voulait riposter. Mais elle tourna son regard vers lui plus vite qu'il ne l'aurait cru. Elle voulait qu'il soit libérer mais ce n'était pas ce qu'il souhaiter, lui. Il comprit qu'elle jouer la carte sensible et tenter juste de le raisonner mais y arriverai t-elle? "Je ne vais nul part." affirma Damon. Pour qu'elle sache, si elle voulait qu'il parte il faudra alors lui brisé la nuque. Il s'avança. "C'est une femme têtu tu sais? Quand elle a une idée dans la tête on ne peux pas la faire changer d'avis. Surtout quand il s'agit des Mikaelson, personne ne rivalise. Même moi j'ai perdu et pourtant entre nous je suis plus sexy que Klaus. " Il ria légèrement en se mettant face a Marcel. " Elle va tout faire pour le libérer, quitte a mourir. Et vois tu si elle meurt je te tue. Je trouverai le moyen et je te tuerai même si pour ça je dois moi même sortir Klaus de la pour qu'il te réduise en cendre" Il avait le regard sombre et parler d'une voix grave et menaçante. Marcel se mit à sourire. "Tu disais pourtant ne plus l'aimer hein? Et pourtant tu es prêt a te sacrifier pour elle. Ce que je comprend pas Damon c'est que tu veux l'aider a sortir de la Klaus Mikaelson alors que tu le hais de plus profond de ton âme. Klaus ne le ferais pas pour toi. Je pensais que tu avais compris depuis le temps a qui tu avais affaire. Ni elle ni toi ne pouvez me tuer, mais par contre moi.. " Il eu une petite moue. Marcel se tourna vers la blonde. "Tu sera obligé de choisir j'en suis sincèrement désolé. Mais je ne peux pas te laisser faire. Il en va de la survit de la ville. " Il se jeta sur Damon et le mordit au niveau du cou.



To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

9 Re: Once and for all || ft. Damon le Mar 23 Mai - 16:43

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau.

Elle aurait tout donné pour qu'il soit ailleurs, qu'il soit loin. Elle aurait déchiré son corps, elle aurait vendu son âme. Pour lui. Pour changer la donne. Marcel se croyait invincible, mais il ne l'était pas. S'il n'y avait qu'une chose qu'elle ait appris, c'était bien celle-là. Personne n'était invincible, pendant des siècles ç'avait été les originels, puis on avait découvert le chêne blanc et puis il y avait eu Lucien et finalement Marcel. Un jour viendrait où il y aurait quelqu'un d'autre. C'était inéluctable. Et alors il serait seul... Seul comme il ne l'avait jamais été. Et une fois de plus elle aurait à être celle qui tue son frère. Car il aurait pu être un frère pour elle. Mais il en avait choisi autrement. Il la tuait. Il la tuait en s'en prenant à chacun de ces proches et elle n'était qu'un dommage collatéral. Il la transformait en monstre avant de lui donner le coup final.

Les yeux de la blonde oscillait entre Marcel et Damon. Quand la main ressortit du corps de celui-ci, elle sentit toute la pièce tourner devant ses yeux. Son souffle de soulagement fut plus bruyant qu'elle ne l'aurait souhaitée. Elle était figée. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle perdait ses moyens sur le moment. Heureusement ce fut le moment où Damon prit la parole. Il fallait qu'ils arrivent à le ramener à la raison. Mais il n'y avait qu'un Mikaelson pour plaider la cause d'un Mikaelson. Aux yeux de Marcel elle n'était qu'une fille innocente et naïve, elle n'arriverait jamais à lui rappeler quel homme pouvait être Klaus. Quel père. Il l'avait été pour Marcel pourtant mais sa vision de lui avait divergé avec les siècles, Winnie n'avait pas assez vécu pour avoir une idée ternie de l'hybride... Voilà pourquoi Marcel ne l'entendrait pas.

Elle écouta leur échange, dans d'autres circonstances elle aurait souri à la remarque de Damon. Comment pouvait-il rire dans ce moment ? Chaque parcelle de son corps était tendue. Il lui semblait qu'elle entrevoyait maintenant l'issue de cette bataille. Et juste avant qu'elle entende ses mots, ses yeux se plongèrent dans ceux de Damon et elle fit la seule chose qu'elle pouvait encore faire. Elle laissa une image douce traverser son esprit.

Transmission de pensée:

Ses yeux se vidèrent comme si on venait d'y prendre la dernière once de vie, tandis que roulèrent sur ses joues des larmes. Non... "NOOOON !!" Le cri qu'elle avait poussé avait déchiré l'espace, ses jambes flanchèrent sous son poids et elle tomba au sol tandis que Marcel défaisait son emprise sur Damon et que son corps se renversait à son tour sur le sol. La sorcière se releva difficilement, trébuchant dans les débris elle arriva au-dessus du corps de Damon et le regarda. "Je suis désolée... Je suis désolée. Je vais arranger ça. Je vais arranger ça, t'inquiète pas." Elle caressa son visage, ses cheveux. Tellement longtemps qu'elle ne l'avait plus touché... Elle tremblait. Elle releva les yeux sur Marcel. "Qu'est-ce que tu as fait ?! J'ai pas le remède sur moi ! Tu croyais que j'allais venir ici avec ?! "

Elle réalisa à ce moment que Marcel se tenait pile entre elle et Lettisha. La vieille femme n'avait aucune chance de s'en sortir vivante et encore moins de briser le sort... Elle allait mourir dans quelques secondes et si Winnie devait protéger quelqu'un ici ce ne serait pas elle...

"Alors il vaudrait mieux que tu ailles le lui trouver." Elle secoua la tête. "Et si ça ne marchait pas ?" "Tu lui as dit que tu allais arranger ça. Et puis... ce remède était pour les Mikaelson, tu l'as fait consciencieusement. Pars."

Winnie regarda Damon, les seules morsures que Marcel avait infligé auparavant étaient à des originels. Sur Damon ça ferait sûrement effet beaucoup plus vite. Il fallait une solution maintenant. Et si ça impliquait de laisser Klaus et Lettisha maintenant... "Okay... On s'en va." Elle passa son bras sous Damon et le releva tant bien que mal. Pendant cet effort elle remarqua que la sorcière reprenait son sort pour sortir l'hybride de sa prison et ravala sa fierté. Elle les abandonnait tous deux. Mais Klaus était déjà perdu depuis longtemps et Lettisha ne baisserait pas les bras avant de mourir...

Un flash la prit par surprise. Henrik Mikaelson venait d'entrer dans les ruines où ils se trouvaient. Il était couvert de sang. Visiblement il n'avait pas fait dans la dentelle pour arriver jusque là. Leurs yeux se rencontrèrent. Elle n'y trouva pas la colère et la haine qu'il arborait toujours quand il la voyait. Quelque chose avait changé. Il la regardait comme si... comme si elle était enfin des siens. Elle et lui s'étaient toujours haï. Sans doute car il ne la considérait pas qu'elle méritait tout le flanc que son frère faisait à son sujet. Mais aujourd'hui... "Pars. Je m'occupe de Klaus. "

Henrik Mikaelson avait été mordu quelques mois plus tôt comme ses frères. Le fait qu'il ne soit pas dans son cercueil pointait sur lui une épée de Damoclès. Il échangea avec la blonde un long regard qui confirma les pensées de la sorcière.
Ce soir Marcel Gerard aurait effectivement tué un Mikaelson.
Juste pas celui qu'il croyait. Tournant les yeux vers Damon elle l'incita à avancer.
© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

10 Re: Once and for all || ft. Damon le Mar 23 Mai - 20:04

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Il n'avait pas vraiment prévu ça. Être une monnaie d'échange n'était pas la place la plus confortable. Parce que finalement il devenait ça faiblesse et non sa force. Ce sera à cause de lui qu'elle tomberait. Le moment était mal choisi pour ironiser mais c'était sa façon bien à lui de ne pas montrer sa peur. Il devait prouver qu'il était prêt à tout pour la protéger et surtout que Marcel comprennes cela. Bien sûr qu'il ne le faisait pas pour Klaus, il le faisait pour elle. Marcel ne l'aurait-il pas fait pour Rebecca à l'époque où il l'aimer follement ? Il aurait pu se mettre à la place de Damon dans de telles circonstances. Damon savais que personne n'arriverait à raisonner le Gérard. Il tourna son regard vers la jeune femme, les deux être de fixèrent et en un instant il vit exactement ce qu'elle lui montra. Leur mains. Un flash rapide mais si délicieux. Un souvenir. Il ne voulait pas la voir pleurer. Puis soudain il senti la douleur dans son cou L'envahir petit à petit et il l'entendit hurler. Un cri horrible. Un cri qui signifiait que la guerre était fini pour lui. Il tomba au sol, doucement le venin parcouru son corps dans chacunes de ses veines. Elle était là à genoux à côté de lui. Une pensée le traversa, si il devait mourir, il souhaitait qu'elle soit la dernière image qu'il verrait. Il la regarda droit dans les yeux en contenant sa douleur du mieux qu'il pouvait. Elle était au dessus de lui, il l'écouta sans l'entendre vraiment. Elle était tellement inquiète, effrayer. Elle était redevenu cette femme, douce. Il la sentait trembler. Bizarrement lui il n'avait pas peur, il était sans doute soulager que ce soit lui et non elle. Il voulait la rassurer, lui dire que tout irait bien pour elle. Qu'il avait été heureux. Que ce n'était pas grave. Il continuait de l'observer, le reste autour d'eux avait disparus et le son s'affaiblissait comme si il s'enfoncer peut à peut, ou comme après une explosion. C'était un son sourd. Le temps semblait avoir ralenti. Il la voyait crier sur Marcel. Il fallait que quelqu'un puisse veiller sur elle quand il ne sera plus la. Et il regretta de ne pas avoir dit tout ça à son frère. Quoi qu'il en soit Stefan aurait voulu en être et il aurait était en danger alors c'était le mieux à faire. Stefan lui en voudras mais toute sa vie Damon l'avait déçu de toute façon. Il comprit finalement qu'elle aller renoncer, pour lui. À cause de lui. C'était un très beau geste. Mais il ne le méritait pas et il n'était pas question qu'elle abandonne maintenant. Elle le releva, il était un peu étourdi mais encore conscient. Combien de temps il lui rester ? Aucune idée. Très peu sans aucun doute. Son souffre se faisait court. Il avait l'impression que ses muscles se liquéfier. Lui aussi aperçu le Mikaelson survivant. Il crut d'abord que c'était une hallucination mais elle semblait le voir aussi. Quoi? Lui aussi venait pour la suicide party ? Se demandait Damon intérieurement. Il ne le connaissait pas mais avait cru comprendre qu'entre winnie et lui ce n'était pas l'amour fou. Henrik venait sauver sa famille et c'était tout à son honneur. Il était leur frère. Et dans une autre situation Damon l'aurait fait pour sauver Stefan. La blonde se tourna vers lui et Damon s'appuya contre le mur.

"Non." Souffla-t-il. "Je refuse."

Il posa sa main sur la morsure qu'il avait dans le cou en grimaçant et reposa son regard sur elle.

"Tu ne peux pas abandonner à cause de moi. Tu ne peux pas partir. Tu dois y retourner. Je ne veux pas que tu perdre ceux que tu aime pour moi. Klaus est un con, mais il t'aime. J'ai mis du temps à le comprendre je sais. "

Il eu un fin sourire, presque étonner de s'entendre dire ça.

"Ça ira. Tu verra. Tu va y arriver. Tu va gagner. "

Il toussa un peu, son front perlée un peu de sueur. Il faisait semblant de garder la face.

"Je l'aurais fait si ça avait été Stefan. Tu avais raison. Si tu le fais pas tu sera malheureuse. C'est pas ce que je veux. Si j'étais là aujourd'hui c'est pour te donner toute les chances de réussir. "

Il entendit des cris qui provenait de la ou ce trouver Marcel.

"Vazy, ils ont besoin de toi. J'irais bien. Je trouverai le remède."

Il mentait encore une fois. Mais il le faisait pour elle. Il savait qu'avec Henrik elle serait plus forte. Ça leur faisait un allié de plus. Il lui avait demander il y a quelques minutes de ne pas abandonner alors qu'il se croyait définitivement mort ce n'était pas pour la laisser justement tout lâcher maintenant. Il savait ce qu'était de vivre avec la culpabilité et les regrets il ne souhaiter pas cela pour elle.  Lui il avait perdu de toute façon.



To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

11 Re: Once and for all || ft. Damon le Mer 24 Mai - 0:18

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Ian
feat.
Lauren


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau.

Il était effectivement son point faible. Et il fallait se rendre à l'évidence, ça faisait des années que c'était le cas. Tout comme elle devait être le sien. Et chaque fois qu'ils affronteraient quelqu'un, ils finiraient par faire passer l'autre avant ses propres intérêts. C'est pour ça que chacun souhaitait se battre seul. C'est pour ça qu'elle était partie. Il n'avait pas compris à quel point elle tenait à lui et maintenant ils étaient tous deux devant le fait accompli. Oui il donnerait sa vie pour elle, mais elle... elle sacrifierait tout pour lui. Et c'est comme ça... qu'ils avaient l'air de deux idiots. Qu'ils se faisaient du mal et qu'ils perdaient les batailles avant de les avoir vécues.
C'est pour ça qu'il était étendu là à ses pieds et elle ne pouvait rien faire. Juste caresser ses cheveux et essayer de se calmer pour être utile à quelque chose. Elle avait besoin de lui. Elle avait toujours besoin de lui et il ne le savait pas. Et là elle comprit enfin que malgré le temps qui était passé, à aucun moment elle n'avait envisagé sa vie sans lui. Pour un avenir proche peut-être car ils... s'étaient fait trop de mal. Mais pas sur le long terme. Ils finissaient toujours par se retrouver. On ne pouvait pas lui enlever ça. Elle n'était rien sans lui. Elle n'était personne. Elle ne voulait plus être une sorcière, elle le savait car elle avait dû laisser la magie la consumer pour en arriver là et c'était devenu comme une addiction qu'elle voulait éradiquée. Elle ne trouvait plus de plaisir à la pratiquer. Elle ne voulait pas retrouver Klaus... Elle ne l'avait jamais dit à haute voix, elle n'avait même jamais posé de mots sur ses sentiments... Elle n'avait jamais formulé clairement cette pensée. Mais...

Elle avait trop perdu à ses côtés. Trop perdu en se battant avec lui ou pour lui. Son choix était pris depuis longtemps maintenant. Damon ou pas. Si elle venait à survivre à cette épreuve... Elle ne resterait pas auprès des Mikaelson. Car leur existence était toxique. Elle les aimait trop et finissait toujours impliquée. Mais elle n'avait pas réfléchi plus loin que ça car à vrai dire, sa propre vie sans eux... elle ne savait plus ce que c'était. Elle ne savait pas si ça valait le coup. Et mourir pour eux, mourir pour Damon ou mourir tout court ne l'avait jamais terrorisée.

Elle ne serait pas seule. Elle retrouverait Fredrik. Enfin. Elle serait à nouveau avec sa moitié. Enfin entière. Elle retrouverait Manu et elle pourrait attendre paisiblement de retrouver le reste de ses précieux proches. Sa mort n'était pas une peur en soi. Celles de ses proches l'étaient. L'idée de celle de Damon la terrassait entièrement. Quand elle lui parlait il ne répondit pas et elle le voyait totalement impassible. Elle n'était pas sûre, sur le coup, qu'il ait encore conscience de sa présence. Finalement son esprit sembla se rassembler quand il adopta une posture verticale. Il fallait faire vite elle en avait conscience. L'arrivée d'Henrik la laissa d'abord pantoise. Elle ne connaissait pas cet homme. Elle l'avait toujours haï sans chercher à le connaître. Parfois peut-être même par jalousie. Et ce soir, il allait mourir. Elle regardait un homme déjà mort. Si elle ne partait pas, Damon en serait un autre.

Elle n'avait pas réaliser à quel point Damon avait repris conscience. Mais bien sûr ce n'était que pour aller à l'encontre de ses décisions. Cet homme ne savait pas faire autrement. Elle resta face à lui et elle posa sa main sur sa joue. "Tais-toi maintenant." Lui souffla-t-elle avec une douceur qu'elle croyait avoir perdu. Elle baissa le visage en l'entendant parler de Klaus. Elle aurait tout donné pour lui. Tout... sauf Damon. C'est pour ça qu'il le haïssait tellement. Elle le comprenait enfin...

"Je suis désolée mais ce n'est pas ton choix. Alors respecte-le. On s'en va maintenant ou je t'y force. Y a pas de victoire sans toi à mes côtés." Toutes les chances de réussir ? "Je sais..." Malheureusement ça ne s'était pas passé comme il l'avait espéré. Elle repassa sous son épaule pour l'emmener vers la sortie. "Je vais te le donner ce remède, et je reviendrai pour eux. Ne t'inquiète pas." Derrière eux les deux vampires détruisaient tout sur leur passage. L'originel leur hurla une fois de plus de partir. Winnie tenta de transférer sa magie à Lettisha en soutenant Damon pour partir. Elle ne lui laisserait pas le choix. Sinon elle le ferait léviter jusqu'à la sortie. Mais s'il acceptait de marcher elle pouvait alors faire le transfert vers Letti plutôt que la lévitation et ce serait mieux pour tout le monde.

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

12 Re: Once and for all || ft. Damon le Mer 24 Mai - 19:52

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Longtemps il avait pensé que tout le monde se porterai mieux sans lui. Même avant de rencontrer Winnie, surtout avant de la rencontrer à dire vrai. Avec tout les drames qu'il avait causé, les morts qu'il y avait eu a cause de lui. Par lui même comme Viky, Lexi et tant d'autres. Il était un monstre. Même Enzo il l'avait abandonner dans les flammes à une certaine époque. Il avait déçu tout le monde même Elena et Bonnie quand il c'était enfermé dans son cercueil. Pourtant il partait en quelques d'une bonne intention, il voulait laisser ses proches vivre normalement. Si Damon était une catastrophe Naturel il aurait sans doute été un Tsunami, emportant tout sur son passage, sans la moindre compassion. Il avait bouleversé tellement de vies. Il c'était dit que sa disparition ne ferais que du bien, il en avait assez d'être un boulet pour son petit frère. Stefan passait son temps à le sauver ou à prendre les coups à sa place. Parce qu'il avait toujours était le seul a croire que son frère pourrait changer un jour. Winnie l'avait changer. ça lui était égale de mourir, aujourd'hui, demain. Peut importe puisque sa vie était de nouveau redevenu insignifiante.

Il était venu pour elle, il était rester tout ses mois pour elle. Il n'avait que cela comme but et n'avait pas eu de nouvelles de Mystic Falls depuis. De son frère non plus. Il était loin de chez lui et il s'imaginait une vie plus simple pour ses amies. Alors peut importe le sort qu'on lui réservait il s'en foutais. Bientôt il hallucinerai sans doute. Il avait son téléphone mais ne se voyait pas faire ses adieux ainsi au téléphone.

Il se posait la question, es ce que la culpabilité le suivrait en enfer, croiserait-il toutes ses victimes la bas? Il ne s'attendait pas a ce qu'elle cède de toute façon c'est pour cela que son refus ne l’étonnait pas. Elle était douce, il aimait ça. Et il n'avait plus la force de la convaincre. Il renonça. Il n'aller quand même pas la repousser. Il hocha la tête simplement. Il s'appuya du mur et eu son soutien et repartie vers la sortie, mais il sentit qu'elle tentait de faire un sort, un partage de connexion ou un truc comme ça pensait-il. Un truc de sorcière. Il se stoppa de nouveau. "Je vais y arriver. Fait ce que tu as a faire. " Il détacha son bras d'elle et continua a longé le mur. Il toussota un peu et du sang s'échappa de sa bouche. " Génial" bougonna t-il ironiquement tout bas. Il avança doucement sentant son corps faiblir comme si il était un vulgaire humain. Il savait que Lettisha avait besoin de Winnie tout comme Henrik en ce moment. Déjà qu'il se sentait coupable qu'elle parte avec lui, il devait leur laisser  toute leur chance. Il aurait aucune chance de partir sans elle. Elle marchait beaucoup plus vite que lui. Il vit la lumière du jour et fut rapidement arriver dehors. Il découvrit tout les corps encore a terre, carbonisé. Le carnage qu'il avait lui même fait quelques minutes plus tôt.  



To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

13 Re: Once and for all || ft. Damon le Ven 26 Mai - 10:59

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

Il était temps que chacun prenne ses responsabilités. Ils s'étaient fait du mal et si ils en étaient là aujourd'hui c'était principalement par amour et donc aussi par haine. Elle n'aurait plus rien à ajouter maintenant. Une bonne fois pour toutes, elle avait choisi Damon. Elle l'avait choisi à Klaus. Alors que si on y réfléchissait bien il n'était plus que... son ex. Un homme qui passait à autre chose. C'est ce qu'il lui avait fait très clairement comprendre sur internet. Et puis elle savait qu'il se rapprochait d'une autre femme. Comme lui, avait dû, voir la présence de James dans sa vie quelques semaines plus tôt. Et pourtant, le moment venu c'était lui qu'elle protégeait. Lui contre la vie de toute une famille. Et elle ne prenait même pas une seconde pour y réfléchir. Apprendre à vivre sans eux avait été dur. Une torture. Mais sans lui... pourtant ça faisait des mois qu'ils ne se voyaient même plus... Mais le voir mourir, c'était tout à fait différent. Elle le lui avait dit, elle ne se voyait pas vivre dans un monde dans lequel il ne serait pas.

Son arrêt la prit par surprise, elle ne s'attendait pas à ce qu'il continue sans elle. Sur le coup, elle dut le laisser faire pour ne pas briser le sort qu'elle lançait. Elle prit quelques secondes pour partager un peu de son flux d'énergie puis ses yeux croisèrent ceux de Henrik. Il ne tiendrait pas plus longtemps. Elle n'avait jamais regardé quelqu'un dans les yeux en sachant qu'il allait mourir. Elle ravala sa salive le coeur lourd et inquiet. Elle retourna auprès de Damon et repassa sous son bras. "T'auras plus jamais le droit de dire que je ne me bats pas pour toi." Le taquina-t-elle pour le garder conscient.

Une fois au dehors ses yeux se posèrent sur le sol elle regarda les morts et ne dit rien. Avant d'arriver ici elle avait décimé le port. Marcel n'était peut être pas au courant que c'était elle. Elle traversa la route et se posa au milieu. Quand une voiture arriva, elle leva la main et la stoppa. Avec sa magie elle ouvrit la porte et jeta le conducteur au sol sans faire dans la dentelle. Elle alla mettre Damon sur le siège passager et s'installa au volant. Une demi heure plus tard, elle entrait dans un entrepôt en abandonnant le vampire. Elle courait dans l'ancienne usine quand elle tomba sur une adolescente blonde. Elle fronca les sourcils et puis elle décida que ce n'était pas le moment de s'en préoccuper. Sous les dalles bien cachées elle trouva un des trois remèdes... Elle repartit en courant vers la voiture et ouvrit la portière à la volée. "Okay... regarde moi. Je t'ai dit qu'on n'avait pas fini de se disputer tous les deux. Laisse moi encore l'occasion de te hurler dessus d'accord? " Elle lui fit un demi-sourire. Elle cachait une inquiétude absolument totale. Et si elle avait raté le remède? Et si elle le perdait maintenant ? Ça serait ça ses derniers mots ? Mais elle ne savait pas lui dire autre chose. Elle ne voulait pas que ca ressemble à des adieux pour qu'il ne panique pas. Les menaces c'était plus simple. Et puis ça faisait tellement longtemps qu'ils n'avaient plus partager de sentiments... Elle posa la fiole au creux de sa main et la serra tendrement. Elle n'allait nulle part. "Bois-le... j'ai encore besoin de toi." Ça elle pouvait lui dire. Elle aurait toujours besoin de lui et l'idée qu'il soit celui qui meurt en premier n'avait pas de sens...

© Gasmask


http://fangsout.forumactif.org

14 Re: Once and for all || ft. Damon le Ven 26 Mai - 20:20

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Après tout ce qu'ils avaient vécu, elle le sauvé encore. Pourquoi? Il n'en valait tellement pas la peine. On ne sauve pas un monstre en dépit d'un autre. Surtout que Damon ne faisait plus partie de sa vie. Klaus serait certainement toujours sa famille. Klaus l'avait sans doute pas autant fait souffrir que Damon. Mais qu'était-il sans elle? Rien. L'ombre de lui même. L'abrutis que tout le monde rêve de poignarder. Même Stefan a du mal a le supporter, c'est sans doute pour cela que depuis des mois il n'a appeler le brun. Il doit être heureux quand il n'est pas la. Serait-il en mesure de l'oublier un jour?

Il est vrai que depuis quelques temps, il voyait une autre femme. Une humaine. Parce qu'il était blessé. Il voulat que quelqu'un panse ses plaies. Il avait vu via le réseaux social Facebook, la bride d'une histoire entre Winnie et un certain James et en vu de leur propos, il avait compris ou supposé tellement de chose que ça l'avait rendu malade. Au point qu'il accepte finalement que Marcel lui présente des filles. Pour oublier, pour se venger, pour guérir. Mais il faudrait bien plus qu'une femme banale pour le soigner de ça. De l'amour. Il pensait que cette claque suffisait. Il ne pouvait pas lui en vouloir, elle prenait les conseils qu'il lui avait donner lui même. Mais rien que le fait qu'un homme est pu la toucher, l'embrasser et pénétré son intimité, ça le dégoûter. Cette homme saurait sans doute lui offrir pourtant une famille et une vie qu'elle mérite. Mais ce mec n'avait pas le droit ! Pas le droit de lui voler celle dont il était fou. Même l'alcool ne l'avait pas soulager. Même ivre il pensait encore à elle. Alors bien que la jeune humaine était attrayante, il ne c'était jamais résigné à aller plus loin. Il n'avait pas pu. Il se demander comment Winnie avait pu.

Elle était la et il n'avait pas eu le temps de penser a ce genre de chose et puis ça ne le regardait pas, ça ne le regardait plus. ça faisait trop longtemps maintenant. Mais il avait cru comprendre lors de leur dernière nuit que tout n'était pas perdu et qu'elle l'attendrais. Elle replaça son bras sous lui et il eu un léger rire, comme si il délirer un peu et c'était le cas. "Mieux vaux tard que jamais."

Il s'arrêta lorsqu'elle allait vers le véhicule, il l'observa aller déterminé au milieu de la route. Il commençait à être vraiment fatigué. Il grimaça. Les humains le dévisagé bizarrement. Il avait faim, très faim. C'était l'un des symptômes. Il avait l'aire d'un zombie revenu d'outre tombe encore pleins de poussière. Vraiment pas beau à voir. Il fut assez surpris de la façon avec laquelle elle jeta le conducteur. Il ne l'avait jamais vu si insensible et maladroite. Mais il ne lui jetterai pas la pierre. Pas lui. Elle l'aida a monter dans la voiture. Lors du trajet, Damon rejeta une fois de plus du sang.

Il était en nage, la fièvre était déjà la et bientôt il hallucinerai. "Saloperie de Toxine." Lacha t-il pour faire comme si il tenait le coup. En réalité il sentait son corps le lâcher petit à petit. Il commençait a avoir des crampes un peu partout. C'était pénible. "Tu sais.. " soufflat-il. "Je vais commencer à halluciner. Il vaudrait mieux que tu ne reste pas prêt de moi." Avait-il dit avant somnolé un peu. Il ne s'aperçue quasiment pas d'ou ils étaient ni qu'elle es quitter la voiture. Il tourna la tête vers elle. Elle était jolie. Mais bizarrement d'un coup il y voyait sa mère. "Mère?" murmura t-il en fronçant les sourcils. "Ou es mon frère? Ou est mon petit frère? Je veux.. je veux.." Un vent de panique le prit et il se redressa d'un coup, le front noyer. Il était pale, plus encore de d'ordinaire. Il voulait son frère. Il voulait Stefan pour le rassurer. Avait-il peur de mourir? Il plissa les yeux en les fermant. Il revenait peut à peut a la réalité et revit Winnie. Il entendait son sang battre dans ses veines, elle semblait paniquée elle aussi il le sentait. Il l'écouta et la regarda pour essayer de rester conscient. Il se concentrait sur sa voix. Il hocha la tête a ses mots, ils n'avaient pas fini de se chamailler. Il était d'accord. Il regarda la fiole. En la prenant il sacrifier quelqu'un, quelqu'un qu'elle aimer.. Damon n'était-il pu si égoïste qu'on ne le disait? A une époque il aurait sauter dessus sans regrets. Il eu un fin sourire au creux des lèvres. "Si j'avais su qu'il fallait être mourant pour entendre ça.. je me serais fait croquer avant." plaisanta t-il en la regardant. Même dans un état pareille, elle arrivait a le faire sourire. Il n'avait plus de forces, il pencha la tête pour qu'elle lui lui verser dans la bouche. Il avait sa bouche assécher, son corps était en faite en train de mourir.

Après quelques minutes seulement il se sentait mieux. Un peu mieux. Il avait toujours une soif accru mais son corps semblait recommencer a fonctionner normalement. "Et maintenant ? On y retourne? Qui a envie d'envoyer ce con en Enfer? " Il leva la main avec un sourire diabolique. Il semblait avoir reprit des forces et son sarcasme. " Merci" avoua t-il finalement. "Tu ma encore sauver, mais n'en fais pas une habitude."



To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

15 Re: Once and for all || ft. Damon le Dim 28 Mai - 17:43

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

Klaus l'avait fait souffrir à sa façon. Oui il l'avait blessée mais jamais comme Damon. Personne n'avait fait autant de mal à la Parker que le Salvatore. Parce qu'il la connaissait bien. Il savait frapper là où ça faisait mal. Insinuer qu'elle avait protégé les Mikaelson au dépends de Damon lui avait fait un mal de chien. Sans parler des découvertes par le biais de Nate... Mais ce n'était décidément plus une histoire à conter. Il avait toujours le même vilain défaut. Se comparer à Nik. Ou à l'importance qu'ils avaient pour elle... Sans les originels elle n'était plus personne. Il n'avait pas compris que leur départ la redéfinissait entièrement. Elle n'était plus la sorcière des vampires. Elle n'était plus la protégée de Nik ou peu importe comment on pouvait les considérer. Elle n'était plus la partenaire littéraire d'Elijah ou celle de shopping de Rebekah . Mais surtout elle n'avait plus de camp. C'était comme se retrouver en plein champ de bataille et voir tout autour d'elle des gens se battre mais ne pouvoir y prendre part. Comme si elle n'était plus personne. Avec le temps et surtout en rencontrer James, elle avait réalisé que c'était peut-être une opportunité. Celle de devenir effectivement quelqu'un d'autre. Presque une simple humaine. Peut-être avec une vie plus douce. Plus simple. Une chance d'être ordinaire. Et même si elle n'avait pas formulé l'interrogation verbalement elle avait fini par se demander si ce n'était pas une vie meilleure pour elle. Si elle ne les aimait pas autant et si elle n'était pas a moitié masochiste elle aurait fini par rendre les armes. En fait... Peut-être même que si Damon n'avait pas... pris par à la situation elle aurait fini par y renoncer...

Mais en le sachant auprès de Marcel elle ne pouvait plus reculer. Elle avait bien trop peur pour lui. Pour sa santé physique et morale. Et puis il lui manquait et elle ne savait pas aller totalement de l'avant... Pourtant elle essayait. Alors si elle était là au départ, non ce n'était pas que pour Klaus. C'était aussi pour lui même s'il ne le savait pas. Et en entendant sa réaction elle sourit légèrement pour elle-même. Elle avait raison il ne le savait pas, sinon il n'aurait pas répondu de la sorte. Malgré ce fin sourire sur son visage, elle voyait que son attitude divergeait légèrement parce qu'elle le connaissait bien. Dans sa voiture donc elle ne réagit pas à ses mots. C'est vrai qu'il pourrait l'attaquer sous l'effet du poison. Il pourrait être violent mais elle était prête à courir le risque si elle avait une infime chance de la sauver.

Elle le retrouva complètement délirant. Il la prenait pour Lily et son coeur se serra. Elle savait que ses relations familiales étaient tendues. Difficiles et avaient forgées Damon tel qu'il était. Elle hocha la tête en s'efforçant de sourire. Puis elle remonta sa manche sur sa main et passa le tissu sur son front pour essuyer sa sueur. Elle lui souffla un simple "shh" comme le font les mères pour apaiser leurs bébés. Elle allait lui dire que Stefan serait bientôt là quand elle le vit reprendre un peu conscience. "C'est bien pour ça que tu ne l'as jamais su !" Dit-elle amusée par sa réaction. Elle cachait autant que possible qu'elle avait en même temps envie de hurler, de tout brûler sur son passage que de pleurer. Elle avait l'impression que son coeur allait exploser. Elle n'avait évidemment jamais pu tester le 'remede' et rien ne confirmait que cela aller marcher. Ni même comment il fallait faire exactement. Sa main tremblante posa la fille sur ses lèvres et lui fit couler le remède dans la bouche. Elle était restée près de la porte passager en attendant une réaction. Sur le coup quand il prit la parole, elle observa ses yeux et son visage. Il avait l'air mieux. Sans hésitation sa main descendit dans sa nuque, elle écarte sa chemise pour voir la morsure. Tout autour était noir. Elle observa quelques secondes mais rien ne se passait. Elle ne lui répondit pas et sortit de la voiture et partit directement de l'autre côté de celle-ci. Elle appuya ses fesses sur la portière de conducteur et ferma les yeux. Elle le laissait juste de quelques mètres mais la pression explosa enfin et il se mit simplement à pleuvoir. D'abord doucement et puis de plus en plus vite et fort. Elle ne pouvait pas pleurer alors le ciel le faisait pour elle. Rien ne permettait de savoir si Damon avait reçu le bon traitement. En regardant le ciel de plus en plus noir, elle réalisa qu'elle n'avait pas pu lui répondre. Il ne comprenait pas ce qu'elle venait de vivre, ce qu'elle vivait encore. Elle avait besoin de lui et si elle le perdait aujourd'hui sous cette tempête.. .

Le rythme de son souffle rappelait celui d'une femme entre la crise d'asthme et les larmes. Elle donna un coup dans la voiture et le ciel se déchira. Elle porta les deux mains sur son visage et etouffa un cri dans ses mains. Elle ne voulait ni qu'il la voit ni qu'il l'entende. Elle s'était cachée maintenant en s'asseyant par terre contre la portière. Elle avait besoin de quelques minutes pour se calmer et savoir quoi faire. Peut-être qu'il pourrait l'aider...

© Gasmask


http://fangsout.forumactif.org

16 Re: Once and for all || ft. Damon le Dim 28 Mai - 19:45

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Il avait conscience du mal qu'il lui avait fait durant toutes ses années. Il avait regrettait les mots qu'il avait eu,les gestes aussi, les jours ou seul dans son lit il y repensait. La fois ou il avait failli étouffer.. Certaines images le hanter. Il était instable, ingérable, imprévisible et dangereux pour tous ceux qu'il approchait. Parfois on lui reprocher de s'être enfermer dans un cercueil mais n'avaient-ils pas été plus heureux durant ce temps la? Sans lui. Winnie avec Manu. C'est quand il es revenu que tout a encore dérailler. C'était sa faute à lui.

Bien sur il lui avait souhaiter une vie normal, loin de tout ça. Une vie des plus agréable. Mais ça voulait forcément dire loin de lui. Avec un autre. Et maintenant qu'elle avait franchit le pas, ça lui faisait encore plus mal. Il ne s'y était pas vraiment préparer. Il voulait juste son bonheur. Il n'avait pas pensé a ce qu'il aller devoir enduré de son côté. Il devait se contenter de ne rien dire et si on lui demander il dirait qu'il est content pour elle.

Si il ne c'était pas engagé dans ce combat avec elle, elle n'aurait pas abandonné mais peut-être serait-elle morte. Alors fallait-il vraiment regretter? Oui pour le fait qu'aujourd'hui elle perdait beaucoup. Elle perdait sa famille. Il n'avait pas le temps d'en prendre réellement conscience vu son état mais il s'en voudrait pour ça. Sans l'ombre d'un doute. Il lui avait arracher sa famille. Il lui avait volé.

Sur le coup il se sentit réellement mieux. Il sentait comme un regain d'énergie. Elle, au contraire était encore perplexe et inquiète. Elle examina sa plaie, mais elle partie rapidement l'aire grave. Il fronça les sourcils en la voyant s'appuyait contre le véhicule. Dos à lui. Mais il ne mit pas longtemps à comprendre. Il descendit le par-soleil et observa sa morsure dans le miroir. Il mit quelques secondes et puis doucement il ferma les yeux lui aussi. Il était condamné. Il baissa la tête en refermant doucement le par-soleil. Son amélioration était temporaire. Une minute avant il se croyait sauvé. Quelques gouttes firent leur apparition sur le par-brise. Pourtant le temps ne semblait pas couvert avant. C'était elle. La pluie se fit plus forte et elle était dehors. Il prit une grande respiration il ne devait pas se montrer vaincu, il devait faire bonne figure. Pour elle. Il descendit du véhicule. Il allait être trempé rapidement mais au moins la pluie le nettoyer un peu. Il fit le tour et s'approcha d'elle doucement, sans doute qu'elle n'avait pas envie de le voir. Elle se cachait comme elle le faisait quand elle n'aller pas bien. Il la connaissait si bien encore..
Il aurait certainement été dans le même état si il avait du abandonner son frère pour elle. Pire même. Il n'aimait pas la voir comme ça, il avait mal. Il entendit son cris étouffé et son cœur se serra. Elle était trempé elle aussi. effondré et détruite. Il s’essaya à côté d'elle. Il ne savait pas si il pouvait. Il avait perdu le droit de la consoler. Si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Il ne pouvait pas lui mentir pour la rassurer en disant qu'il aller bien. Comment devait-il faire? Pour qu'elle se calme? Sans doute faire ce qu'ils font le mieux, ne rien dire. Juste être la. Il ne savait pas vraiment comment elle réagirait mais peut importe. Elle n'était pas seule. Doucement il posa sa main sur celle de la blonde. Comme un ami le ferait dans de tel circonstance, même si au fond de lui c'était un geste d'amour.



To be continue


_________________
These are the details that make the   legends

17 Re: Once and for all || ft. Damon le Lun 29 Mai - 1:14

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

Ces deux personnes avaient la fâcheuse tendance de prendre des décisions en fonction de ce qui était censé protéger l'autre. Evidemment avec du recul elle pouvait comprendre certains de ses gestes. Il lui fallait toujours du temps parce que Damon est impulsif et que ses choix blessent. Mais elle connaissait son fonctionnement. Même si elle ne l'acceptait pas toujours. Et parfois il fallait bien admettre qu'elle réagissait de la même façon. Bien sûr l'histoire était là pour leur rappeler qu'ils avaient tort. Rétrospectivement, elle pouvait mettre bout à bout toutes les fois où il n'était pas revenu vers elle pour lui "permettre une vie meilleure" et celles où elle ne l'avait pas retrouver parce qu'elle était au centre du chaos... Si c'était ça faire passer le bonheur de l'autre en premier, peut-être était-il temps de remettre leur vision des choses en perspective...

Sur le coup elle n'avait pas vraiment eu à se demander s'il souffrait de la situation. Elle tait tellement mal et elle venait de se faire trahir, pour une fois elle avait fait passer sa personne en premier. Mais elle savait que comme elle, il avait mal. Et il devenait clair avec le temps qu'il n'y avait pas de solution pour protéger l'autre, s'ils n'étaient pas ensemble. Car sa plus grande peine venait de leur séparation. Encore aurait-il fallu qu'il le comprenne.

Ces conclusions paraissaient évidentes aux gens qui les entouraient mais pour Winnie, il avait fallu qu'elle y réfléchisse longtemps pour en arriver là. Il faut dire qu'avec tout ce qu'ils avaient traversé, la première idée était forcément qu'ils seraient mieux seuls. L'un sans l'autre.

Qu'était-elle supposée faire maintenant si ça ne marchait pas... Le regarder mourir ? Rester à ses côtés jusqu'à la fin alors qu'elle n'avait plus cette légitimité ? Que ferait-elle si elle le perdait ? Devait-elle rester auprès de lui, alors qu'elle était en train de le perdre tandis qu'ailleurs d'autres combats faisaient rage auxquels elle aurait pu changer la donne ? Ce questions tournaient quelque part dans son esprit, mais comme un fond sonore que l'on entend plus. C'était recouvert par d'autres sons, ceux de la panique. Nous pourrions même dire du désespoir. La cicatrice avait toujours l'air très foncée. Il fallait qu'elle se calme et se convainque de vérifier un peu plus tard. Quand le remède aurait fait effet. Mais ça lui était impossible. Cette année elle avait trop accumulé pour réussir à prendre sur elle une fois de plus. A la "mort" des Mikaelson, elle avait passé tout son temps en colère, ou à se focaliser sur sa revanche sur Marcel. Elle se rendait compte qu'elle n'avait jamais fait son deuil d'eux. Par choix. Par choix sans doute, puis elle avait fini simplement par s'habituer légèrement à leur absence. Mais elle n'avait pas fait sortir sa peur, sa tristesse...

Cette fois elle ne pouvait pas censurer cette partie d'elle. Celle qui souffrait à l'idée de le perdre encore et toujours, comme s'ils n'étaient destinés qu'à ça.
Elle entendit s'ouvrir la portière et ses pas sur le sol. Comme à son habitude elle cacha ses états d'âme, tentant de devenir plus silencieuse à mesure qu'il s'approchait. Mais cette fois, elle n'y arriva pas. Seulement quand il s'assit près d'elle elle se raidit. Comme s'il l'importunait. Parce qu'il n'était pas censé voir ça. Déjà quand ils étaient ensemble elle avait du mal à laisser entrevoir son mal-être alors aujourd'hui... le laisser la voir si vulnérable... Mais soudain elle sentit ses doigts et cela lui coupa le souffle. Sans un bruit elle finit par tourner le visage vers lui et referma sa main sur la sienne. De ses yeux finirent enfin par couler ses larmes qui semblaient l'empêcher de respirer, comme si elle trouvait enfin la force d'externaliser. Comme s'il pansait ses maux en l'accompagnant alors qu'elle perdait pied. Comme si la seule chose qui pouvait l'aider à se relever c'était lui.

Mais un questionnement lui apparaissait. Comprenait-il qu'elle pleurait à l'idée de le perdre lui. Lui et pas un autre. Pas Klaus qu'elle avait laissé là-bas ou ses frères et soeurs. Juste lui. "Je..." Elle secoua la tête, ferma les yeux et la baissa tandis que sa poitrine se soulevait à nouveau frénétiquement. C'était sa faute s'il s'était mêlé à ça. Il aurait pu vivre paisiblement à Mystic Falls s'il ne l'avait pas suivi. S'il ne l'avait pas connu. Ca faisait un moment qu'elle marchait à la colère. Elle était entraînée pour le faire et c'était donc un sentiment qui ressortait aujourd'hui bien plus souvent qu'autrefois, jusqu'à ce qu'elle arrive à les contenir à nouveau. Elle était donc à nouveau proie à la rage quelques minutes plus tard. "Comment tu as pu tenter de faire ça ?!" S'enquit-elle énervée en revoyant dans sa tête la scène où le vampire tenait le coeur de Damon. Elle pleurait toujours, ça coulait tout seul. Mais d'un autre côté elle n'avait pas lâché sa main, il était un peu son pilier dans l'instant, pourtant c'est elle qui devait s'occuper de lui. Mais elle craquerait sans lui...

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

18 Re: Once and for all || ft. Damon le Lun 29 Mai - 21:36

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Trop de temps à ce déchirer, trop de fois ou les mots avaient fait barrière. Trop de décision prise sur un coup de tête. Beaucoup de trop.

Jamais d'assez, ou d'a peu prêt. Des caractères assez similaire au fond, des personnalité sans doute trop fière pour ce dire les choses avec simplicité. Mais pourtant un amour qui défis toute les règles et les lois. L'evidence était claire, ils étaient malheureux l'un sans l'autre. Aucun d'eux n'était finalement passé a autre chose. Il la sauverait, elle le sauverait et elle l'avait encore fait aujourd'hui. Elle avait choisi. Et c'était lui. Il en était tellement soulagé et satisfait mais en même temps c'était en dépit des Mikaelson a qui elle était attachée aussi. Ce choix était cruel et il avait été horriblement cruel de lui avoir demander. Égoïste tel était sa nature après tout. Elle en souffrait donc il en souffrait. Il ne voulait que son bonheur non? Alors qu'il avait ruiné cela.

En effet, si il en referait a leur passés et a toute les épreuves qu'ils avaient traversés,  quiconque serait tenté de dire qu'ils étaient mieux seul. L'un sans l'autre. Mais allons plus loin dans la réfléxion. Au contraire ils étaient plus solide et fiable ensemble. C'était leur force. Parce que justement à deux ils avaient tout affronté. Tout surmonter et même si ils n'en ressortaient pas intacte, ils en ressortaient quelque part encore plus lié. Impossible de délié cela. C'est un peu comme deux personnes qui survivent a un crash ou autre catastrophe ensemble, ils se soutiennent pendant ce temps et en ressortent plus soudé et plus proche.

Il ne pensait pas a l'après, il pensait à maintenant. Il mourrait peut-être mais il devait la rassurer pour qu'elle puisse avancer quand il ne sera plus la. La convaincre de continuer. La consoler maintenant qu'elle en avait le plus besoin. Il comprenait qu'elle est besoin d'extériorisé tout ce qu'elle avait encaisser ses derniers mois. Elle était humaine après tout. C'était lourd à porter.

Elle réagissait bien au contact. Il eu envie d'effacer ses larmes mais il savait qu'elle avait besoin de pleurer. Mais très vite il se rendit compte que la colère prenait le dessus et si elle avait besoin d'un coupable il le serait. Il la laisserai se défouler sur lui. "Pour toi. Je l'ai fait pour toi. " Il voyait sa rage dans son regard. Elle le comprendrait certainement pas, mais c'était pour elle. Pour lui laisser une chance de survivre. Lui laisser la chance de vivre tout court. Il échanger sa vie pour la sienne. "Tu peux m'en vouloir, je ne regrette pas. Je l'ai fait pour te sauver, tu n'aurais pu a choisir. " Il ne détourna pas son regard et ne retira pas sa main. Elle venait de tenter de le sauver, alors elle pouvait comprendre qu'il est voulu lui aussi le faire. Il voulait la prendre dans ses bras, meme si elle se serait débattu. Il l'aurait forcer à ce calmer contre lui. Pour la soulager. Pour lui faire oublier que le temps était compter. Mais malheureusement le venin revint trop vite, trop fort. D'abord il saigna du nez, comme lorsqu'une sorcière utilise trop la magie. Il détourna sa tête pour pas qu'elle n'es le temps de voir. Mais trop tard sans doute. Il passa sa main sous son nez pour estomper le sang qui en découlait. Il grimaçait c'était pas du tout charmant et approprier à leur discution. ça ne s'arrêta la, il toussota du sang une nouvelle fois. Comme si son sang voulait sortir par n'importe lequel de ses orifices. Bientôt se serait ses yeux sans doute. Il ressentir une vive douleur dans tout le corps ce qui le raidit et il retint un cris. La pluie effaça doucement son sang. Elle verrait forcément qu'il n'aller pas bien. Il voulait pas qu'elle ne le voit mourir ainsi. Il tenta de se relever en s'aidant de la voiture. Il regarda sa main et fut horrifié, elle devenait grise et ses veines ressortaient comme lorsque le corps d'un vampire se désseche ou meurt. Il se tourna vers elle qui était encore au sol. [i]"Tu ne devrais pas rester la." Il pensait que c'était vraiment la fin. Il fallait qu'elle se sauve. Qu'elle ne voit jamais ce genre de scène.





To be continue

19 Re: Once and for all || ft. Damon le Mar 30 Mai - 1:09

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

A un moment donné elle finirait peut-être par avoir l'occasion de lui parler à nouveau. Les mois étaient passés et les mots qu'elle avait à dire n'était plus les mêmes. Bien sûr tout ce qui touchait à leurs choix étaient toujours valables mais le manque de lui changeait la donne... Après tout, des chagrins d'amour elle en avait connu, peut-être que naïvement elle imaginait qu'avec Damon elle guérirait de la même façon qu'avec les autres, or ce n'avait pas été le cas... Il lui collait à la peau, elle ne pouvait pas se passer de lui et même quand ils étaient séparés, elle ne pouvait que se raccrocher inconsciemment à l'idée de le retrouver un jour, malgré la colère qu'elle avait à son égard. Alors maintenant qu'elle le voyait, elle était obligée de faire face à cette réalité. Elle n'avait jamais cessé de lui appartenir. Depuis qu'il était entré dans sa vie...

Bien sûr il y avait encore toute une autre facette à leur conversation et c'était ce qui venait de se produire avec Marcel... Un sujet qu'ils venaient d'aborder. Heureusement qu'il lui donnait l'opportunité de le faire parce qu'elle devrait vivre avec ça sur la conscience maintenant... Elle secoua la tête, le visage encore trempé de larmes. Non pas pour elle... Il avait tort, elle ne voulait pas ça. Elle ne l'avait jamais voulu. Elle était encore plus en colère à sa réponse. Elle allait s'emporter c'était évident. "Mais t'es aveugle, c'est pas possible tu vois bien que..." Commença-t-elle sur un ton déjà électrique. S'il avait voulu l'empêcher de choisir, il fallait y penser avant.  Maintenant c'était trop tard, le choix s'était imposé à elle... Mais ce n'était pas pour ça qu'elle s'était arrêtée dans ses remontrances. Elle avait vu comme il avait détourné la tête rapidement et elle savait que ce n'était pas bon signe. "Damon...?" Puis elle entendit sa toux, et elle en déduit que... il ne guérirait pas. Elle avait effectivement échoué. Elle ravala sa salive, à l'intérieur d'elle, elle poussait un long cri de détresse. Tout semblait vide et douloureux comme si la Terre avait finalement arrêté de tourner. D'ailleurs c'était faut, tout autour d'elle tournait comme si elle allait s'évanouir. Il venait de lâcher sa main pour se relever. Elle pensa à le ramener à l'intérieur, mais il y avait cette gamine inconnue... Elle se releva à son tour et reprit sa main pour qu'il ne la voit plus.
"Je ne vais nulle part." Elle secoua la tête. Jamais elle ne le laisserait comme ça.

"J'ai déjà fait l'erreur une fois, je ne la referai pas aujourd'hui." Et là-dessus elle ressortit le couteau qu'elle avait utilisé auparavant et rouvrit la plaie de sa main. Elle la lui colla sur la bouche. C'était dangereux. Il lui en voudrait à mort. Avec le poison, rien ne disait qu'il pourrait se contrôler. Mais il fallait qu'elle court le risque. Pour lui...
"Pardonne-moi..."

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

20 Re: Once and for all || ft. Damon le Jeu 1 Juin - 22:00

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Des chances de se parler ils en avaient eux pleins, mais n'en auraient plus vraiment beaucoup. Ils n'avaient finalement pas saisie leurs moments. L'instant de ce dire vraiment ce qu'ils éprouvaient loin l'un de l'autre. Seule une guerre avait eu le pouvoir de les séparer et de les faire ce revoir une nouvelle fois. Une dernière fois?

Ils étaient a court de temps, a court de tout.

S'aimer au point d'en mourir. Faire des choix irréversible et se condamner a perdre dans tout les cas. Il c'était préparer a cela. Damon le savait depuis le début. Voilà pourquoi il avait finalement prit part au combat. Plutôt de la savoir perdu dans ce combat, il avait décidait de tout faire pour la sortir de ce mauvais choix, de cette mauvaise place. L'aider a reconnaître qu'elle ne pouvait pas sauver tout le monde et qu'elle devait penser a elle.

Elle pouvait très bien s’énerver encore une fois, lui hurler dessus encore une fois, le frapper, le tuer. Il disait ce qu'il pensait. Quand son cœur avait faillit se détacher c'était pour elle, c'était elle qu'il regardait. C'était sa vie pour la sienne. Pour qu'elle n'est plus ce choix a faire, se choix qui l'avait ébranler lui quelques mois plus tôt. Ce choix qu'elle avait fait pour les Mikaelson. Il avait fait cela pour qu'elle ne se sente plus coupable. De leur séparation, de son choix, de ce qu'elle était et ceux qu'elle aimait. Il avait voulu la rendre libre enfin, qu'elle puisse continuer sa vie sans lui. Parce que sans la mort, jamais ils ne pourraient vraiment se laisser abandonner et s'oublier. C'était impossible. Le deuil ne peut-être fait que si l'un d'eux disparaît vraiment.

Bien sur il n'eut pas le temps de répliquer. Il comprit qu'elle avait aperçu quelques chose parce qu'elle s'était interrompu. Il était obnubilé par cette vue, sa main qui lentement mort avant le reste de son corps.. Elle posa sa douce main dessus et il sortie de sa terreur. Lui qui ne semblait pas avoir peur de mourir était devenu assez inquiet. incapable de le cacher. "Je ne veux pas que tu vois ça, c'est pas l'image que je veux te laisser." souffla-t-il.

Son regard plongea dans celle de la blonde, il l'écouta dire ses mots. Mais pourquoi avait-elle attention son agonie pour lui dire. Pensait-elle que sa le soulager? Non. Non parce qu'il se mourrait alors que tout ses mots rallumés en même temps l'espoir dans ses yeux. L'espoir d'un bonheur de nouveau avec elle. Il fut tellement subjugué par ce qu'elle disait qu'il avait pas vu l'entaille qu'elle c'était faite dans la main et il n'eu le temps de rien avant de sentir sa peau se plaquer contre sa bouche et le sang en sortir, titillant ses sens en alerte. Il écarquilla les yeux, puis les veines vinrent se former sous ses yeux, il ne contrôler pas, son corps avait faim. Son esprit lui, crier d'arrêter. Dieu sait lequel de ses raisons l'emporterai..


Au bout de quelques secondes seulement, il réussi comme dans un combat cruel a saisir le peu de force qu'il avait. Pour la repousser, du moins son poignet. Non, il n'avait pas le droit et elle non plus. Il repoussa son bras avec difficulté, elle avait plus de force que lui ce qui signifiait bien qu'il était mal en point. Il tomba au sol comme épuisé alors que l’effort n'avait pas duré. "Arrête. " il la suppliait presque.
"Ton sang ne me sauvera pas." Il était a bout de souffle.
"Il es temps de se dire au revoir mon ange."







To be continue
[/i]


_________________
These are the details that make the   legends

21 Re: Once and for all || ft. Damon le Sam 3 Juin - 13:53

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

Quand Shakespeare commence ses œuvres, il vous prévient du destin tragique de ses personnages. Le narrateur de Roméo et Juliette nous préserve en annonçant d'emblée le sort terrible qui attend les amoureux. Parfois Winnie aurait préféré qu'une voix off la prévienne de la dangerosité de la situation. Son amour pour lui la damnait, son amour pour elle le condamnait. Nés à des siècles de différence ils n'avaient dès le départ que peu de chances de vivre quelque chose d'aussi simple que de beau. Mais malgré l'absence de narrateur, de mises en situations ou de didascalie, il semblait que cette vérité avait été évidente dès le départ. Ne serait-ce qu'à cause du caractère très entier de Damon.

Deux familles égales égales en noblesse,
Dans la belle Mystic Falls où nous placions notre scène,
Sont entraînées par d'anciennes rancunes à des rixes nouvelles
Où le sang des citoyens souillent les mains des vampires.

Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies
A pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple
d'amoureux
Dont la ruine néfaste et lamentable
Doit ensevelir dans leur tombe l'animosité de leurs races.

Les terribles péripéties de leur fatal amour
Et les effets de la rage obstinée de ces familles,
Que peut seule apaiser la mort de leurs proches,
Vont en deux ans être exposés sur notre scène.

Si vous daignez nous regarder patiemment,
Notre zèle s'efforcera de corriger notre insuffisance.


Qu'aurait-elle donné pour changer l'issue de cette légende ? Mais finalement elle était bien la même. Et tous deux se laisseraient dépérir pour se réunir dans leur mort. C'était dingue. Mélodramatique et presque ridicule. Elle ne voulait pas de ce romantisme outrancier, eux qui ne savaient même pas se dire je t'aime. Eux qui ne savaient même pas... s'aimer.

Ses paroles la touchèrent. Elle comprenait ses mots, elle aurait réagi de la même façon. Mais elle garderait bien plus que cela et si elle ne restait pas à ses côtés dans ces derniers moments elle s'en voudrait toute sa vie. Bien sûr elle ne pouvait pas lui dire ça tout de go, elle ne voulait pas l'inquiéter plus qu'il ne l'était déjà. Et puis... elle ne pouvait pas perdre espoir. Pas complètement. Ce n'était pas elle. Winnie ne baissait jamais les bras pour ceux qu'elle aimait. Elle l'avait prouvé plus d'une fois. Voilà d'ailleurs pourquoi elle s'était battue aujourd'hui, même si c'était désespéré. Même si les chances de gagner était plus fines qu'une feuille de papier à lettre. Elle y laisserait sa santé, sa vie peut-être mais elle ne le laisserait pas partir.

"J'en ai d'autres des images de toi. Ne t'inquiète pas..." Elle passa la main sur le visage du brun. "Mais je veux être là. Avec toi." Elle le lui avait dit, elle n'irait nulle part. Et c'est pour ça qu'elle avait agi de la sorte. Elle ne s'attendait cependant pas à ce qu'il réagisse si vite. Elle l'imaginait plutôt se laisser submerger par la faim. Certes ce n'était sûrement pas la solution, elle en était consciente mais elle était aussi, et surtout, désespérée. Et si son sang pouvait ralentir le processus ? Et si ça lui donnait assez de temps pour trouver un autre sort, quelque chose qui puisse transformer le remède mal réalisé en une solution plus viable ? Et si elle trouvait un moyen de ralentir le venin ? Il suffisait de geler le venin. Elle devait bien pouvoir créer un caillot ? Après tout c'était une question médicale. A moins qu'il faille le saigner, comme à l'Antiquité.


Quand finalement il la repoussa, elle se sentit coupable. Elle faisait des tentatives plus douloureuses que bénéfiques et il était maintenant au sol par sa faute. Elle porta sa main à sa bouche choquée par la conséquence de ses gestes. Elle se laissa tomber à genoux près de lui et souffla. "Je devais essayer..." Elle secua la tête. "Non... Non je peux pas..." Elle passa ses bras à nouveau sous lui. "Je vais trouve autre chose...
C'est faisable ! Déjà un lit ça te ferait du bien."
Bien sûr qu'elle réagissait en partant sur une idée idyllique. Elle travaillait sur ce remède depuis des mois, qu'espérait-elle...
Mais il y avait probablement quelque chose auquel elle n'avait pas pensé et avec l'empressement, elle aurait sûrement d'autres idées.
© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

22 Re: Once and for all || ft. Damon le Dim 4 Juin - 19:58

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Combien de fois avait-il cru mourir? Combien de fois sa vie avait réellement sombré? Combien de fois l'avait-il vraiment été, mort? Deux fois en réalité. Une quand sa vie d'humaine c'était terminée et une quand il fut projeter avec Bonnie dans un autre monde. Mais plus d'un fois il avait cru que ce serait la fin. Augustine notamment, ou quand il c'était fait mordre déjà par Julia, la louve. Il avait ressentit les même effets. La sensation que le corps meurt à petit feu. Le monde autour de lui s'efface doucement.

Il avait déjà failli mourir devant elle, a Miami. Il lui avait dit qu'il l'aimait comme un adieux douloureux, un adieu et il lui avait demander pardon. Il ne referai pas le même schéma. La situation n'était plus la même. Mais cette fois il sentait la mort, il la sentait réellement l'emporter doucement et lentement. Il ne lui en voulait pas, elle tenter juste n'importe quoi pour le sauver, c'était un geste désespéré. Un geste qu'il aurait fait lui aussi de toute façon si la vie de la jeune femme était en danger. Il était au sol. Résistant de toute ses forces, du peu qu'il lui reste. Il ne voulait pas rendre les armes et abandonner. Mais il était évident qu'il ne survivrait pas. Il l'entendait. Bien sur qu'elle aller faire n'importe quoi, mais ce n'était pas d'un lit dont il avait besoin. C'était d'elle. Il prit de nouveau sa main. Il devait la convaincre. "Tu dois me laisser partir.." dit-il la gorge serrée. Après tout elle l'avait déjà fait dans le passé mais pas radicalement. Elle ne l'avait jamais laisser avec la mort. " Tout ira bien pour toi." Il monta sa main sur la joue de la jeune femme. La toucher ainsi lui faisait mal. ils avaient eu tellement de temps pour le faire. "Tu ne peux pas sauver tout le monde. Tu dois penser à toi." Il aurait aimer lui livré d'autres choses mais ce n'était plus possible en vue de ce qu'il savait. "La vie a tellement de choses a t'offrir. Profites-en saute dans un avion et parcours les plus vaste continents. " Il toussa de nouveau, il tenta de se redresser pour être face a elle. Il ne réussi qu'a s'appuyer sur son coude d'un côté en grimaçant. La douleur était tellement insoutenable. Il avait des difficultés a respirer. Il aurait préféré qu'on l'achève la tout de suite. La fièvre remontée a grande vitesse. Il serait très vite repris par des hallucinations. Elle voulait rester, mais c'était pas sans risques. Et si il la tuer? Si il devenait fou? Comment pouvait-il croire a une chance de survivre à ça? Pourtant il croyait en elle, en ce qu'elle faisait. Mais ça n'avais pas été suffisant. Le remède ne fonctionnait pas sur lui. "Dans mon état je pourrais te tuer, sans m'en rendre compte. Tu comprend? Je ne me contrôlerai bientôt plus. Je refuse de te faire du mal. C'est..." Il secoua la tête en fermant les yeux comme désespéré. "Je vais mourir" C'était dit, il avait prononcé les mots cruel. Il était fatigué, épuisé. Lui qui pourtant avait toujours souhaiter mourir dans ses bras. Son téléphone se mit a vibré dans sa poche, il mis quelques secondes a pouvoir l'atteindre et le sortir. Il vit le numéro de Stefan. Un petit sourire se fit sur son visage, un sourire qui en disait long. C'était trop tard. Lui qui attendait cette appel depuis des mois. Il ne décrocha évidement pas et posa son téléphone par terre. Il geint de douleur. Tête baissé vers le sol. Ses yeux se fermèrent petit à petit. Il lâcher prise.

Il ouvrit les yeux rapidement comme si il sursauté. Il se tourna vers elle sans vraiment la voir, c'était flou. Il avait faim, il mourrait de faim. Il vit de nouveau en Winnie le visage de sa mère. "Je te hais !" hurla t-il du mieux qu'il put. "Tu n'es rien pour moi" Son regard était plus méchant, bien que le venin l'empêcher d'être en totale capacité a agir. Il se jeta sur elle la clouant au sol, ses crocs se plantèrent dans la peau de la blonde, son sang jaillit de ses veines. Il ne réalisait pas. Il ne réaliserait certainement pas assez vite. Il allait la tuer.



To be continue
[/i]


_________________
These are the details that make the   legends

23 Re: Once and for all || ft. Damon le Mer 7 Juin - 21:35

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de choses, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques Rousseau

Winnie avait beau avoir été entourée par des vampires pendant des années, elle n'en restait pas moins humaine. Et en tant que telle, la mort avait une signification beaucoup plus radicale. Certes, elle savait qu'autour d'elle, beaucoup en étaient revenus. Dont Damon justement. Mais dans son esprit, ça voulait dire la fin. Même si elle ne cesserait jamais de chercher un moyen de le ramener à elle, égoïstement. Alors il avait tort de croire, ne serait-ce qu'un instant, qu'elle pourrait enfin passer à autre chose. Elle avait passé des mois à chercher à ramener Klaus, elle passerait des années, elle passerait peut-être même sa vie à élaborer un sort, un plan, à trouver un moyen de ramener Damon. Comment pouvait-il envisager les choses autrement ? De ce côté là, ça virerait forcément à l'obsession, peut-être qu'elle y perdrait sa santé mentale.

Il y avait tout un tas de solutions. Quelque part dans les grimoires d'Esther, ou dans ceux des Parker. Elle pourrait peut-être trouver un moyen d'altérer le remède qui coulait à présent dans ses veines. De modifier ses effets. De vider son sang du poison. De cacher son esprit dans un objet comme Freya l'avait fait par le passé. Ou de créer un monde parallèle rien que pour lui comme pour Kai. Il y avait forcément quelque chose. Le problème c'était le temps or le temps... ils n'en avaient pas.

Il était évident qu'elle ne saurait jamais faire le deuil de lui...

Et quelque part, il s'en rendait compte. Malgré la peur qui la rongeait et la panique qui la secouait de la tête aux pieds, lorsqu'elle sentit son contact, elle comprit. Elle comprit qu'il disait ces mots pour elle et non pas pour lui. Elle comprit que c'était lui qui essayait de la rassurer et non l'inverse. Voilà pourquoi elle ne lui parla pas de toutes ces idées qui lui avaient traversé l'esprit.

Ça la rendait malade d'imaginer qu'il devait encore porter ce poids sur ses épaules. Qu'il pensait à elle d'abord, dans ce moment final. Alors même si son cœur hurlait sur Damon. Même si toute sa personne voulait lui dire que Non. Non, ça n'irait pas pour elle ! Que ça n'irait plus jamais pour elle. Elle esquissa un sourire résigné et hocha la tête. Parce que c'était l'image qu'elle devait lui montrer. Parce que ce qu'il voyait d'elle ne pouvait pas être une femme brisée ou dévorée par la haine et la violence. Parce que si ce devait être leurs derniers instants alors il devait pouvoir apercevoir la femme qu'il avait aimé. Le sourire aux lèvres, même si ça la déchirait de l'intérieur. Même si son âme venait de s'enflammer, même si sa mort la damnait. Il ne devait pas savoir. Il ne devait pas le voir...

Elle ne voulait pas sauver tout le monde. Juste lui. Rien que lui. Elle venait de livrer son monde entier sur un plateau dans cette optique et c'était totalement vain. A bien y réfléchir, elle se demandait si ce n'était pas ça qui faisait les grands méchants dans les histoires. Des hommes, des femmes à qui l'on avait tout arraché jusqu'à ce qu'il ne reste rien d'eux qu'un désir de vengeance, qu'une aigreur cruelle. On ne pouvait pas éternellement arracher des parties d'elle et espérer qu'elle en ressorte inchangée.

Non... elle ne pourrait pas sauver tout le monde il avait raison, elle y avait déjà pensé. Alors quoi elle devait délier les Mikaelson qu'elle pouvait ramener, c'est-à-dire les filles seulement et vivre avec ça ? Sur la conscience. C'était ça la solution ? Peut-être alors que Freya saurait faire le reste mais c'était peu probable maintenant qu'elle avait utilisé le sang des loups-garou pour ce remède... inefficace.

Oui, elle l'écoutait. Oui elle hochait la tête comme si elle comprenait, comme si elle allait faire précisément ce qu'il lui disait, mais il savait qu'il faudrait plus que cela pour la réveiller à la réalité. Qu'est-ce qu'il croyait ? Qu'elle allait en profiter pour aller visiter le Pérou ? Est-ce qu'il s'entendait ? Dire qu'elle lui avait dit qu'elle ne comprenait pas pourquoi il n'avait pas fait ce genre de choses quand ils s'étaient séparés ! Il s'était énervé et il avait audace de lui faire le même coup alors qu'il était mourant ! Un sourire ironique apparut sur ses lèvres quand elle l'entendit. Au milieu des pleurs, des larmes, elle se mit à rire et elle releva la tête vers lui. Qui d'autre que lui aurait pu être être assez absurdement agaçant pour la faire rire dans un moment pareil...

"Je sais." Elle était complètement trempée. Le ciel ne se calmait pas. L'eau ruisselait de ses cheveux. Des orages s'abattaient autour d'eux et elle l'aimait. Comme au premier jour. Jusqu'à ce que la mort les sépare. Après tout elle n'avait jamais eu besoin de dire oui. Elle passa ses bras autour de lui et ferma les yeux. Il allait mourir. Mais penser à elle, qu'il soit dangereux ou non elle ne savait pas faire. Surtout pas maintenant. Il était tout ce qui importait, jusqu'à la dernière seconde et au-delà.

Et puis elle eut bientôt un autre homme entre les bras. Ses yeux s'ouvrirent comme ceux d'un chat lorsqu'il chasse. Plus sombres, plus profonds et déterminés. Et pourtant. Quand elle vit ceux de Damon, elle ne bougea pas. Il n'était plus là, elle le voyait. La brisure qui s'installa dans son coeur l'empêcha de réagir immédiatement. Au fond d'elle ses dernières attaches à ce monde se délitaient, la laissant dériver sur un océan sombre.

Elle retint le cri entre ses lèvres de peur que cela réveille une partie de lui capable de ressentir une culpabilité juste avant de rendre l'âme. Elle ne voulait pas que ce soit le dernier sentiment qu'il connaisse. Elle ferma les yeux quand la douleur de sa morsure lui déchira la peau. "Ce n'est rien." Souffla-t-elle comme pour le rassurer. Elle n'avait pas la force de le repousser. Elle n'avait ni la force physique, ni la force magique ni... ni la force mentale. Et si elle devait mourir maintenant, serait-ce vraiment une si terrible mort ? Dans ses bras, en même temps que lui. "Ce n'est rien." Répéta-t-elle. "Je t'aime." Elle accrocha ses bras autour de lui. "Je t'aime toujours." Fidèle à elle-même, elle avait un mauvais timing... Quelques secondes plus tôt, cela aurait pu être les derniers mots qu'il eut entendu, mais non... elle avait sans doute attendu quelques secondes de trop et il ne le saurait sans doute jamais.

***

Elle avait perdu le fil du temps. Les secondes s'étaient accumulées. Le sang, tout était devenu rouge carmin. Dans ses bras, elle avait presque perdu connaissance. Au début la douleur avait été insoutenable mais plus le liquide la quittait et plus elle s'enfonçait sur un nuage. C'était étonnement apaisant, comme s'il n'y avait qu'à... accepter son sort, qu'à se détendre et se laisser aller... Elle était prête pour ça. Après ces combats, après une vie de lutte, elle y avait droit. Elle l'avait mérité. Elle l'avait bien mér...

Le choc fut soudain. Violent. Inattendu. Elle gisait toujours par terre, elle avait à peine assez de conscience pour voir qu'il ne la tenait plus. Le fait que ses dents aient quittées sa chair raviva la blessure de façon terriblement vive. Elle gémit, réalisant soudain qu'elle était toujours vivante. Petit à petit les premières questions furent répondues, où était-elle, où était-il ? Que s'était-il produit ? Elle se redressa à peine sur ses poignets. Juste assez pour voir trois corps. Nik ? Cela réveilla en elle un instinct qu'elle n'avait plus. Il était inerte, visiblement toujours en proie au poignard qui le faisait souffrir. Comme dans le coma. Ce n'était donc pas lui qui avait bougé. L'autre vampire se releva, chancelant. Henrik Mikaelson se tenait devant elle. Il était maculé de sang. Les veines de son cou, noircies par le poison.

Les yeux dans les yeux, ils se regardèrent. Certaines images de lui, revenaient à la blonde. Elle le voyait tellement flou. Il se pencha au dessus d'elle. Il tenait le poignet de Klaus et l'enfonça entre ses lèvres. Elle ne savait pas pourquoi il ne lui donnait pas son sang à lui. Elle eut à peine assez de conscience pour se poser la question. L'effet prit quelques secondes. Elle se sentit mieux, mais pour autant, elle ne guérit pas totalement. Elle avait d'ailleurs tout un tas de flash qui lui montait au cerveau. Henrik était dans chacun d'eux. A l'époque où elle n'avait encore jamais mis les pieds à Mystic Falls. A l'époque où elle n'était pas censé le connaître. Qu'est-ce que cela signifiait ? Quand ses yeux se rouvrirent, elle regarda sa nuque. Il s'était fait mordre par Marcel, évidemment. Elle avait su depuis son arrivée dans les ruines tout à l'heure que ce serait l'issue de ce combat. Lui aussi le savait. Elle l'avait vu dans ses yeux. Mais il était prêt. Aussi prêt qu'il pouvait l'être. Il ne l'avait jamais autant été. Elle tendit la main et il l'attrapa. Il la releva et à son contact, elle se vit danser avec lui. Loin si loin d'ici. Quand elle vivait encore près du Golfe du Mexique. Ils avaient traversé la frontière ensemble. Elle le vit la mordre. Elle se vit le gifler. Elle vit leur dispute. Elle vit le monstre qu'il avait été. Ses yeux sombres, l'humanité disparue. Elle se rappela ses longs mois à ses côtés. Chaque fois qu'il rechutait. Elle entendit ses mots. Chaque fois qu'il parlait de sa femme. Chaque fois qu'il parlait de sa fille. Un nombre incalculable de scotch, de gin. Des paris, des défis. Des rires, des colères, des larmes. Et puis ce feu de camp mexicain, auprès duquel elle était allée s'asseoir quand la danse s'était terminée. Et ses mots. "Puisses-tu ne jamais rencontré d'autres vampires. Jamais à nouveau l'un des miens, Winnie Shell. De toutes les femmes, la seule qui aura pu me ramener à la raison." Elle se souvenait comme s'il avait prononcé ces mots hier. "Puisses-tu oublier jusqu'à mon nom, mon existence et notre histoire." Elle se souvenait des larmes qui avaient coulées sur ses joues. Elle se souvenait d'avoir eu la force de dire "Non." Et aujourd'hui elle réalisait pourtant qu'elle l'avait fait. Elle avait tout oublié pendant tellement d'années... Alors à cet instant, elle le retrouvait et le perdait à nouveau. Le voile se levait. Il avait été tout son univers pendant près d'un an. Un ami comme elle n'en avait jamais eu. Il aurait été son frère plus qu'Elijah ou Kol ne l'avait jamais été s'il n'avait pas été si borné...

"Pourquoi ?" Dit-elle en battant des paupières, la voix emplie de tristesse. De détresse. Le brun baissa la tête pour la regarder avec ce sourire provocateur qui lui était propre. "Mais par amour, ma chère." Elle resta sans voix, quel argument pouvait-il y avoir face à celui-ci ? Elle, qui, pendant tant d'années avait juré que cet homme n'aimait que lui-même. Combien de fois avait-elle parlé de lui sans savoir ? Il passa son bras sous elle et la porta jusqu'à Damon prenant soin de vérifier que le vampire n'était plus en mesure de lui porter atteinte. Tout le monde ici était dans un état lamentable. Proche de la mort. Quand il se baissa vers le vampire, il perdit l'équilibre et faillit lui tomber dessus. Finalement il empoigna le haut du brun et l'arracha pour voir ses plaies. Winnie resta en retrait le regardant faire. Au bout de quelques instants, il sourit.

Il se tourna vers elle et puis regarda à nouveau Damon. "Ca marche." Il retira à son tour sa chemise, et la blonde put découvrir le venin qui se développait à vue d'oeil. Sur son épaule près de son coeur. Le long de son bras gauche... Les yeux de Winnie suivirent ce tracé mortel. Millimètres après millimètres, lentement le venin rongeait son corps, comme une lente conquête.

Henrik Mikaelson se releva. "Tu es sûr ?" Commença la blonde, mais quelque part, elle voyait que le venin de Damon restait immobile. En revanche rien ne laissait penser qu'il reculait. Etait-ce simplement figé ? Pouvaient-ils réellement espéré que son état s'améliore ?
Dans tous les cas, il fallait aussi administrer cet espoir au plus jeune des Mikaelson, c'était urgent. "Il me reste des remèdes, je vais..." Le brun la coupa d'un mouvement de main sec. "C'est trop tard pour moi." Annonça-t-il sans ciller. Et la blonde retint son souffle. Quand est-ce que cette journée s'arrêterait ?"Mais j'ai encore des faveurs à te demander." La blonde remonta ses yeux jusqu'à ceux de celui qui aurait pu être son meilleur ami depuis près d'une décennie. "Je veux effectivement que tu me les donnes... J'en administrerai un à Kol et un à Elijah. Mais ce que je veux que tu fasses. C'est ramèner Freya et la laisser s'occuper du reste. Winnie, tu es des leurs, plus que je ne l'ai jamais été. C'est pourquoi... tu dois vivre loin d'eux. Loin de nous. J'ai toujours su qu'on serait ta perte. Et maintenant si tu me le permets... je vais faire mes adieux à ma fille." Il embrassa longuement le front de la blonde en la serra contre lui puis se détacha d'elle comme un mirage emportant avec lui des souvenirs brumeux. Alors l'adolescente inconnue était Eve Mikaelson... Elle ferma les yeux avec un sourire inespéré, finalement, il l'avait retrouvée.

Alors la blonde se laissa tomber à côté de Damon et le tira contre elle sans savoir s'il était revenu à lui. "Je n'abandonnerai jamais. Tu m'entends. J'ai perdu trop de gens. Jamais. S'il n'y a qu'une infime petite partie de ce qu'il a dit qui puisse être vraie... Je vais rester à tes côtés jusqu'à ce que tout ce poison t'emporte ou que le remède gagne." Face à eux gisait Klaus, mais c'est vers Damon qu'elle tourna le visage. "On s'en va." Annonça-t-elle déterminée. Elle se leva difficilement et tendit la main vers lui. "Toi et moi, on s'en va..."

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

24 Re: Once and for all || ft. Damon le Ven 9 Juin - 21:19

Damon Salvatore

avatar
Admin
Gagner
Ou
Perdre?
Come on, this is our last dance 
Pour lui sa disparition signifiée un fardeau de moins pour tous ceux qui avaient pris le risque de l'aimer, même qu'un peu. Un vampire de moins dans la vie de la blonde. Un monstre de moins sur terre. Elle avait assez souffert à cause de lui, tant de monde avait finalement souffert par sa faute. Tant de morts. Trop de morts.

Il pouvait comprendre qu'elle s'accroche à tout espoir, même le plus infime et ridicule. Il aurait été pareil. Il aurait tué pour la sauver, il serait devenu fou, littéralement. Si la vie lui arrachée cette femme dans cette lenteur et cette agonie il n'en survivrai pas. Pourtant aujourd'hui il voulait qu'elle abandonne. Qu'elle l'abandonne. Ironie du sort, alors qu'il y a quelques mois il souhaitait le contraire, le contexte était différent. Elle souffrait de le voir comme ça et ce n'est pas ce qu'il voulait. Il n'avait jamais souhaité qu'elle soit dans cet état pour lui ou à cause de lui. Il avait encore tout raté.

Évidemment qu'il était triste de mourir, de ne plus jamais revoir son visage, ni d'entendre sa voix. Mais ils n'avaient pas attendu la mort pour se séparer. Ce sera définitif cette fois. Elle ne pourra plus revenir un soir au manoir pour lui hurler dessus, elle ne pourra plus finalement se laisser aller dans ses bras. Ce sera trop tard. Alors il voulait pouvoir saisir le moment de lui dire qu'elle est et sera la femme qu'il a le plus aimer de toute sa vie. À quoi bon ? Elle le savait déjà et cela lui infligerait encore plus de peine. Elle n'avait qu'a le regardé dans les yeux pour le comprendre.

C'était sans doute difficile à croire mais elle était toujours passé en priorité dans la vie du vampire et encore maintenant. Il ne se souciait pas de sa douleur et de sa mort proche, il se souciait pour elle. Il voulait qu'elle est quelqu'un sur qui compter pour après. Il voulait qu'elle est quelqu'un pour la consoler, peu importe qui. Klaus ou Stefan. Bien qu'il préfèrerai qu'elle rencontre un humain. Même si ce devait être ce James à la noix. Il voulait partir rassuré pour elle. La savoir en sécurité. Elle lui souriait mais il savait que c'était pour lui faire plaisir, il le sentait. Il la connaissait depuis 6 longues années. Il remarquait chaque mimique, chaque trait qui la trahissait quand elle voulait lui cacher quelque chose. Son petit pli au niveau du front qui signifiait qu'elle était inquiète. Et même quand un sourire était faux il s'en apercevait et c'est là qu'il comprit de nouveau qu'elle était celle qu'il avait le plus observée.

Encore une fois et pour la dernière fois il se retrouvait être la raison de sa souffrance. Il l'avait brisé une énième fois comme le dernier des idiots en croyant pouvoir la sauver elle. Pour qu'elle vive. Mais il y avait bien de l'amour entre eux. Ils le ressentaient à chaque fois qu'ils se voyaient. Si l'amour avait été une odeur on aurait pu le sentir en eux et sur eux. Alors finalement il la blessait en mourant. Elle n'était pas du genre à obtempérer sans rien dire, sans même tenter de riposter. C'était trop facile, trop beau pour être vrai qu'elle hoche simplement la tête a ses souhaits. Jamais ils n'avaient été d'accord sur rien. Ils se chamaillaient tout le temps et sur ce sujet Winnie n'aurait jamais cédé. Il savait qu'elle le faisait pour l'aider lui, est doucement partie sans vivre une ultime dispute. Difficile de croire qu'ils pouvaient ne plus se hurler dessus. Il eut envie de sourire aussi en la voyant, il avait finalement réussi à l'exaspérer comme quoi même au bord de la mort elle ne résistée pas à l'envie de l'achever sur place.

Il était ailleurs, monstrueusement affamé et en colère. La fièvre lui faisait faire n'importe quoi, lui montrait une autre époque. Il n'était plus lui. Damon n'était plus là... Il se laissait guider par la soif accrue, c'était le venin qui luit l'assoiffé autant. Il était dans un état second. Il ne l'entendait pas, il ne l'écoutait pas parce qu'elle n'était plus là pour lui. Et pourtant il aurait tellement voulu entendre ça une dernière fois. S'il réalisait ce qu'il était en train de faire, il ne se le pardonnerait jamais, il ne pourrait plus jamais se regarder. Il se tuerait.

Il ne distinguait plus la réalité et les hallucinations. Il ne différenciait plus rien. Ni ce qui ne l'entourait, ni le temps. Il ne sentait plus la pluie qui doucement avait ralenti en même temps que le cœur de la jeune femme qu'il tenait encore dans ses bras. La femme qu'il aimait. La femme qu'il était en train de tuer inconsciemment. Il fit projeter violemment en arrière, se fracassant sur le sol. Tout était flou autour de lui, il ne savait plus ou il était, ni ce qu'il faisait là. Il sentait toujours la douleur, cette immense douleur qui coulait dans ses veines. Elle le paralysait presque comme une décharge électrique. Il somnolait à moitié ne suivant pas vraiment la discutionil la vit se relevait simplement face à cet homme. Qui était-ce ? Il ne savait pas. Mais la voix ne lui était pas familière. Il allait sombrer dans le coma, c'était une question de minutes. Son corps luttait mais ce n'était pas assez. Sa vision était floue. Il était sonné. Ce n'est que quand ce dernier l'empoigna qu'il le reconnut bien qu'il était dans les vapes. Il ne comprenait même pas de quoi il parlait. Qu'est qui marchait ? Il avait l'aire d'aller mieux . Malgré la quantité de sang qu'il avait bu, il était encore plus affaiblie. Il se retrouva cette fois sur le dos, visage face au ciel gris. Il assistait à la scène sans dire un mot. Il pensait qu'il divaguait encore, il ne comprenait absolument rien. Il essaye de remettre de l'ordre dans sa tête mais c'était tout bonnement impossible. Ils avaient l'aire proche. Ils l'avaient été en tout cas. Mais... Pourquoi lui avoir menti ?
S'il mourrait lui aussi, elle n'aurait plus personne. Et c'est pourtant ce qu'il comptait faire en vue du discours qu'il sortait.

C'était douloureux, et il ne savait pas combien de temps sa durerait. Il avait quitté la terre quelques secondes, il fixait le ciel comme quelqu'un sous stupéfiant ou morphine. Pourtant intérieurement son corps se déchirer. Il avait décroché. Il voulait oublier le reste et juste souffrir en silence. Peut-être mourir sur ce bitume. Mais elle le fit sortir de ses pensées morbides. Elle l'attira à elle. Cette fois il l'entendait et c'était la plus belle chose qu'elle pouvait lui dire. Il ouvrit la bouche mais aucun mot ne put en sortir. Il la fixait, distinguant quelques traits de son visage mais il ne la voyait pas nettement. Puis elle voulut partir, oui mais où ? Il était vaseux, comme s'il allait renvoyait tout ce qu'il avait bu. Il attrapa sa main et s'aida pour se relever, il fut pris soudain d'un étourdissement et pendant deux secondes il se demanda si ses jambes ne vont pas fléchir. Tous les symptômes d'un mec bourré. Il se retint à la voiture pour ne pas s'étaler de nouveau sur le sol. Il fronça les sourcils en observant le corps étendu pas loin. Il plissa les yeux pour distinguaient le visage. Il reconnut au bout de quelques secondes. Klaus. Il eut un petit rire nerveux comme quelqu'un qui va devenir fou. Il était soulagé, il n'aura pas fait tous ça pour rien. Pourtant il n'était pas si ravi de le revoir. «on se voit de l'autre côté Mikaelson. » souffla-t-il sans même savoir si Klaus était conscient ou non. Il parla de l'enfer. Ils se recroiseraient en enfer si aucun d'eux ne se sortait sortaient. Il ouvrit la portière avec difficulté et s’aperçut que c'était le côté conducteur. « Oups » ses membres lui faisaient mal, même parlez-le faisait souffrir. Il contourna le véhicule en s'appuyant dessus. Il avait vraiment l'aire ivre. Lamentablement ivre. Il n’eut le temps que de monter dans la voiture avant de sombrer dans un brouillard noir.




To be continue
[/i]

25 Re: Once and for all || ft. Damon le Dim 11 Juin - 0:53

Winnie Shell

avatar
Admin
Once and for all.
Damon
feat.
Winnie


 

 



 

 

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus. Δ Jean-Jacques

C'est une belle maison. Un peu grande peut-être. Mais disons qu'elle convenait à leur famille. Les enfants avaient eu une chambre pour jouer quand ils étaient petits. Une salle où ranger leurs jouets. Une salle où monter un tipi et dormir sur un tapis propre. Des chambres séparées dans lesquelles se réfugier pendant leurs crises d'adolescence. Un jardin assez grand pour y installer une piscine gonflable en été. Des salles de bain séparées pour les enfants et les adultes. Une chambre d'amis pour qu'elle puisse recevoir sa famille. Une salle à manger qui permettait de recevoir les Parker à Noël. C'est une belle maison. Elle lui a offert des années heureuses. Elle lui a offert assez d'espace pour être entourée. Mais quelques années plus tôt, quand elle était jeune, elle vous aurait dit qu'elle ne rêvait pas de ça. Avec du recul, elle sourit. Elle se dit qu'en fait, elle devait aimer les bad boys, même si elle ne se l'admettait pas. Et une maison comme ça, pour une petite famille ordinaire, ça ne collait pas avec le reste. Alors quand Millie la regarde avec ses yeux noirs et lui balance au visage : "C'est facile pour toi, tu crois que tous les mecs sont comme papa, et tu crois aussi que c'est ça qui devrait m'attirer !" Michelle secoue la tête. Elle a repris le nom que lui ont donné ses parents. Le nom avec lequel ses frères et sœurs se souviennent d'elle. Elle ne dit rien, mais derrière elle une voix masculine résonne. "Michelle aimait un autre homme quand je l'ai connu." Annonce-t-il. Son visage se crispe. Une demi seconde certes, mais ça n'a pas échappé à sa belle fille. Elle ne lui en a jamais parlé. Lentement, la blonde d'âge mûr se lève du lit de son enfant. Elle fait demi-tour et quitte simplement la chambre, passant à côté de son époux sans un mot. Il la regarde quitter les lieux, jette un oeil à son adolescente désemparée. "Laisse lui du temps. Un jour elle t'en parlera."

Voilà... c'est comme ça qu'elle s'imagine sa vie sans lui. Et ça n'a rien d'excitant. Elle ne veut pas avoir à expliquer Damon. Damon ne s'explique pas. Il n'y a pas de mots pour décrire ça. Pour les décrire eux, le décrire lui. Ils n'ont jamais cherché à le faire auparavant. Même avec ses amis, même avec sa famille, parce que quelque part, qu'ils l'acceptent ou non, ils le voyaient. Cette attirance, la magie qui s'installait entre eux. L'attraction, la révulsion. Ce danger. Parce que c'est ce qu'ils sont l'un pour l'autre un danger. Et personne ne comprendrait jamais ça. L'intensité de leur relation. Son estomac qui se nouait quand elle le voyait. La colère rugissante au fond de ses tripes quand elle le rencontrait les premières fois comme s'il était une punition, mais qu'elle s'infligeait elle-même car elle était si rapidement devenue accro. L'excitation de son corps quand il la touchait, comme s'il lui promettait des nuits passionnées. Non elle ne pourrait jamais élevé un enfant et devoir un jour lui expliquer ça. Lui expliquer qu'elle n'avait pas toujours été une femme rangée et que tous les jours pendant des mois elle aurait voulu, elle aussi comme une adolescente modèle partir dans sa superbe Chevrolet Camaro et envoyer tout le reste bouler. Elle ne pourrait pas non plus regarder éternellement un humain en se disant que chic elle n'avait plus de problèmes avec les vampires, mais qu'au fond... qu'est-ce qu'elle s'ennuyait...

Alors oui, elle avait longtemps pensé à se poser pour mener une vie simple. Mais c'était uniquement parce qu'il l'y poussait sans arrêt. Tellement de fois elle avait tenté de lui dire que ce n'était pas pour elle. Elle perdait le compte. Mais peut-être qu'elle n'avait pas l'air assez convaincue elle-même. A ce moment précis, elle l'était plus que jamais. Il n'y avait que lui. Il n'y aurait que lui. Même si d'autres étaient entrés dans sa vie à quelques moments distincts. C'était une sorte de passe-temps. Comme pour se préserver avant de le retrouver lui. Il n'était pas tout blanc dans ce phénomène. Toujours il la repoussait comme s'ils n'étaient pas fait pour exister. Ensemble.

Mais il avait tort. Il. Avait. Tort. Elle le savait. Et il devait le savoir aussi. Alors elle se raccrochait à l'espoir que les mots d'Henrik avait ravivé. Cet imbécile l'avait empêché de baisser les bras. Elle le savait, l'originel avait décidé que Damon devait vivre. Il l'avait clairement choisi, à la fois aux ruines et quand il était venu tout à l'heure. Alors qu'il avait trouvé Damon sur le point de tuer la blonde, il ne s'en était pas pris à lui. Cela ne pouvait signifier que deux choses, soit il était trop mal en point pour agir de la sorte -ce qui paraissait peu probable compte tenu du niveau de violence qu'un Mikaelson était capable de démontrer surtout à l'approche de la mort- soit il avait vu en eux quelque chose qu'il connaissait bien. Ce qu'il avait connu autrefois avec sa femme. L'Amour. Le seul. Alors elle devait se battre. Pas juste pour elle. Pas juste pour Damon. Mais pour Henrik, pour Klaus. Car à bien y réfléchir, elle les avait tous laisser derrière elle et elle ne pouvait pas admettre que ce fut uniquement pour voir cet homme mourir. Son homme.

D'autres questions devraient être soulevées plus tard. Pourquoi la morsure de Damon n'avait-elle pas été parfaitement soignée par le sang de Klaus ? Pourquoi Henrik n'avait-il pas utilisé le sien ? Quelque part elle y avait déjà pensé, mais le moment ne lui permettait pas de penser à sa propre condition. Bien qu'elle ait elle-même le tournis et que ses jambes soient flageolantes, son esprit était totalement et uniquement préoccupé par lui. Et bien qu'elle ait tenté de le cacher elle ne savait pas ce qu'il avait pensé de sa réaction à ses mots. Qu'était-elle supposée répondre ? Aucun mot ne lui était venu. Non elle ne monterait pas dans un avion. Elle tuerait Marcel de ses propres mains. Et puis elle se morfondrait jusqu'à en mourir. Maintenant elle était persuadée que mourir de chagrin était effectivement possible. Mais ça, elle ne lui ferait pas savoir.

Quand elle le vit se lever, son coeur fit un bond. Une seconde plus tôt elle le croyait presque déjà parti. C'est tout juste s'il ne lui avait pas déjà fait ses adieux, et après tout, elle était prête aussi à mourir dans ses bras un peu avant. Mais non, il recommençait à s'accrocher et elle aussi. Elle ne permettrait pas de se laisser aller, même si elle devait être sujette à d'autres morsures. Même si elle devait perdre des litres de sang. Elle le regarda s'appuyer sur la voiture et puis elle entendit son chuchotement. Il était fidèle à lui-même. Quelque chose néanmoins la perturba et l'amusa presque tout à la fois. Damon et Klaus. Klaus et Damon. Oh oui, ils se retrouveraient toujours, où qu'ils soient. "Vous vous reverrez et je serai là pour vous empêcher de vous entre-tuer. Comme toujours." Promit-elle.

La blonde vérifia qu'il était bien installé et le ceintura. Ca pouvait paraître stupide mais dans son état, elle préférait qu'il soit bien fixé au siège. Puis elle referma sa porte et regarda Klaus. Elle alla s'accroupir à ses pieds. Elle le serra contre elle. "Qu'est-ce que je fais ? Dis-le moi." A ce moment son téléphone vibra, Hayley lui faisait savoir qu'elle était en route. Ca la soulagea d'un poids immense. Elle ne savait plus où donner de la tête. "Je sais que tu m'entends parce que ça a toujours été comme ça entre toi et moi." Ils avaient un lien qui était probablement magique. Compte tenu du nombre de fois où il s'était retrouvé dans cette situation et qu'elle avait été la seule à entrer en contact avec lui. "Je sais que ça parait brouillon, mais crois-moi on a réussi à te sortir de chez Marcel, je ne te laisserai pas tomber. Mais dans l'immédiat... Je ne laisserai pas mourir Damon. Hayley va arriver. Si tu peux m'accorder quelques jours de plus..." Elle caressa ses cheveux. "Je te ramènerai parmi nous." C'est elle cette fois qui embrassa son front. Elle jeta un oeil vers le hangar où se trouvait Henrik. Elle ne les laissait pas seuls. Mais... et s'il mordait sa propre fille ? Et s'il était déjà mort ? Et si Marcel arrivait avant Hayley ? Elle se sentit à nouveau mal.

Malgré tout elle se releva et monta dans la voiture. Elle démarra et laissa les Mikaelson là...

***

Elle se gara devant chez elle. Ca faisait évidemment quelques jours qu'elle avait élu domicile à l'entrée de la forêt avec Letti... Elle réalisa seulement que l'originel était revenu sans celle-ci et ravala sa salive. D'un geste de main incontrôlée, elle ouvrit les portières du véhicules et cela lui arracha un gémissement de douleur. La magie lui infligeait des remontrances, parce qu'elle en avait probablement abusé. Elle fit néanmoins léviter Damon jusqu'au lit de la cabane et l'enveloppa dans des draps propres. Elle déposa aussi une serviette humide sur son front puis elle s'assit contre le lit simple et se mit à feuilleter ses grimoires. La cabane était remplie de parchemin, de coupelles et autres objets magiques, le tout ressemblait malheureusement à un sanctuaire de secte. Heureusement elle n'avait pas le temps de se demander l'impression que cela pourrait lui donner à son réveil.

Ce soir c'était la pleine lune. (Oui c'est le cas irl xD) Ca avait forcément un impact. La morsure de Marcel était celle d'un loup à présent, mais le remède était lui aussi composé de sang de loup. Il fallait donc qu'elle utilise cette influence de façon positive. Elle alla prendre la main de Damon et souffla. Elle lui retira avec difficulté la bague qui le protégeait de la lumière du jour et la plongea dans un bol d'eau. Elle alluma des bougies et de l'encens et puis se mit à tourner en rond en énonçant. "Lunam protegit mittite positivum vibes involvent nocte dieque." Elle le répéta tellement de fois qu'elle en perdit le compte, jusqu'à ce que les bougies soient tout à fait consumées. Quand la dernière s'éteint, elle redressa Damon et lui fit avaler l'eau. Puis elle lui repassa la bague au doigt et tandis qu'elle voulait se remettre à chercher d'autres sorts. Son corps refusa et elle s'évanouit de fatigue et de douleur contre lui..

© Gasmask



_________________
See You On The Other Side
by Wiise
http://fangsout.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Fangs out » La Nouvelle-Orléans » Le Territoire de Marcel » Once and for all || ft. Damon

Sujets similaires

-

» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Purification ! ( Damon vs Oneiros )
» Damon et Elena
» Damon Salvatore
» Damon Salvatore, Bad vampire ? [TERMINÉ]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum